Modifié

40'000 francs pour un Suisse en or

Fabian Cancellara ne participera pas à la cérémonie d'ouverture pour cause de course le lendemain.  [KARL MATHIS - Keystone]
Fabian Cancellara ne participera pas à la cérémonie d'ouverture pour cause de course le lendemain. [KARL MATHIS - Keystone]
Dès jeudi, 102 athlètes représenteront la Suisse aux JO de Londres. Ceux-ci rêvent de podium, synonyme de gloire, mais également de prime. Ainsi, une médaille d'or individuelle rapportera 40'000 francs. L'équipe de football, qui entrera en lice dès jeudi, devra, elle, se partager 80'000 francs en cas de titre.

Du prix des médailles au nombre de coaches accrédités, quelques données chiffrées sur la délégation suisse à Londres.

Axel Muller est l'un des Suisses à s'être installé au village olympique.  [Laurent Gilliéron - Keystone]
Axel Muller est l'un des Suisses à s'être installé au village olympique. [Laurent Gilliéron - Keystone]

4 (millions de francs): c'est le budget de Swiss Olympic pour ces Jeux. La somme couvre, outre l'investissement pour la période des JO, une partie de la préparation spécifique au sein des fédérations.

80: le nombre de coaches présents avec la délégation suisse. Abstraction faite de l'équipe de football, il y aura donc à peu près un entraîneur par athlète en moyenne.

80'000 fr. pour l'or en football

François Affolter et Ricardo Rodriguez devront se "contenter" de 80'000 francs pour l'équipe en cas de titre olympique.  [PETER KLAUNZER  - Keystone]
François Affolter et Ricardo Rodriguez devront se "contenter" de 80'000 francs pour l'équipe en cas de titre olympique. [PETER KLAUNZER - Keystone]

40'000 (francs): la prime de Swiss Olympic pour la médaille d'or, en individuel. La médaille d'argent vaudra 30'000 francs et le bronze 20'000. Pour les disciplines engageant deux à quatre athlètes (comme l'aviron, le beachvolley, le double en tennis, le 4 x 100 m en athlétisme), la rémunération pour un titre est fixée à 60'000 francs (à se partager). Pour le football, une victoire finale vaudrait 80'000 francs (à partager également). A titre de comparaison, les primes individuelles en France se montent à 60'000 francs pour l'or, 24'000 pour l'argent et 16'000 pour le bronze. En Belgique, elles sont 20 à 50 % plus élevées qu'en Suisse. Les Belges ont aussi la particularité de récompenser les entraîneurs des médaillés, qui toucheront l'équivalent de 25 % de la somme perçue par leur athlète.

21: le rang occupé par la Suisse au tableau historique par nations des médailles (depuis 1896) aux JO d'été. Elle a remporté 181 médailles en tout, dont 45 d'or.

si/ag

Publié Modifié

La raquette de Federer aux enchères

La désormais traditionnelle vente aux enchères d'objets personnels des membres de l'équipe olympique suisse a débuté. La vente s'est ouverte avec une raquette de Roger Federer, un maillot du beachvolleyeur Sébastien Chevallier et une tenue d'entraînement de la gymnaste Giulia Steingruber. Les recettes générées par cette vente aux enchères seront reversées à la Fondation de l'Aide Sportive Suisse, contribuant ainsi à soutenir la relève du sport helvétique.

C'est déjà la cinquième fois après Athènes 2004, Turin 2006, Pékin 2008 et Vancouver 2010 que Swiss Olympic organise cette vente aux enchères. En 2010, les lunettes cultes de Simon Ammann, acquises pour 5200 francs, avaient constitué l'article phare de la vente. Les amateurs de sport et les collectionneurs ont jusqu'à la fin des Jeux olympiques pour enchérir sur www.fr.ricardo.ch/swissolympic. De nouveaux effets personnels des sportives et sportifs du Swiss Olympic Team 2012 seront mis en vente chaque jour.