Modifié

Chammartin, du rêve mais de l'ambition

Avec la Genevoise Juliane Robra, Ludovic Chammartin est l'un des deux Suisses sélectionnés pour représenter la Suisse aux JO. [GAETAN BALLY - Keystone]
Avec la Genevoise Juliane Robra, Ludovic Chammartin est l'un des deux Suisses sélectionnés pour représenter la Suisse aux JO. [GAETAN BALLY - Keystone]
A 27 ans, Ludovic Chammartin s'apprête à réaliser le rêve de tout judoka: combattre aux Jeux olympiques. Mais qu'on s'y méprenne pas, le Fribourgeois n'ira pas dans la capitale anglaise la fleur au fusil et compte bien faire bonne figure parmi le gotha mondial du judo.

Premier judoka fribourgeois à se qualifier pour les Jeux olympiques (-60 kg), Ludovic Chammartin (27 ans) a été récompensé de tous les efforts consentis depuis deux ans. Après des semaines de stages, entraînements et tournois, il vivra ses 1ères olympiades à Londres.


Décidé à faire bonne figure dans la capitale anglaise, Chammartin a connu une préparation idéale ponctuée par une très belle 2e place au tournoi de Coupe d'Europe de Prague à la fin juin.    


Le sociétaire du JC Romont entrera rapidement dans le vif du sujet puisqu'il sera en lice le 28 juillet soit le lendemain de la cérémonie d'ouverture.


RTSsport.ch: Les Jeux de Londres approchent à grands pas. La pression est-elle en train de monter?                     


LUDOVIC CHAMMARTIN: Oui et non. Il m'a fallu 8un peu de temps pour réaliser que j'allais combattre aux Jeux. Je sens surtout la pression monter autour de moi, notamment à travers les messages d'amis que je reçois. Après, je prépare cette compétition comme n'importe quelle autre.                  


RTSsport.ch: Justement, comment s'est déroulée votre préparation?                   


LUDOVIC CHAMMARTIN: Je suis parti faire un stage au Brésil pendant 3 semaines au début du mois de juin. Je suis ensuite allé me tester au tournoi Coupe d'Europe de Prague (2e place) avant d'enchaîner avec un second stage à Barcelone en juillet. Entre temps je me suis accordé une petite semaine moins intensive.       


Chammartin entrera en lice au lendemain de la cérémonie d'ouverture. [KIMIMASA MAYAMA - Keystone]
Chammartin entrera en lice au lendemain de la cérémonie d'ouverture. [KIMIMASA MAYAMA - Keystone]
"Un top-7 serait une jolie performance"      

RTSsport.ch: Vous vous apprêtez à vivre vos premiers JO. Quel sera votre objectif?


LUDOVIC CHAMMARTIN: Je me sens bien. C'était mon rêve d'aller aux Jeux. Mais c'est un premier palier en ce qui me concerne. Je veux y faire une belle performance. Cela dépendra également beaucoup du tirage au sort. Terminer dans les sept premiers serait, à mes yeux, une belle réussite.    


RTSsport.ch: Vous semblez très serein malgré l'ampleur de l'événement...          


LUDOVIC CHAMMARTIN: Disons que je pars du principe que tout est possible. Les Jeux olympiques n'ont lieu que tous les 4 ans, les favoris auront beaucoup de  pression. En tant que Suisse, j'y vais vraiment l'esprit libre.    


"Je compte profiter de l'ambiance"       

RTSsport.ch: Vous entrez en lice le 28 juillet et allez ainsi rater la cérémonie d'ouverture. Des regrets?                


LUDOVIC CHAMMARTIN: Oui, je suis un peu déçu, mais je n'ai pas le choix. Je veux mettre toutes les chances de mon côté. Par contre, je compte profiter de l'ambiance par la suite. Une fois la compétition terminée, je resterai à Londres jusqu'au 5 ou 6 août. Ce sera l'occasion de voir d'autres épreuves.                   


RTSsport.ch: Vous avez appris votre sélection en mai. Qu'avez-vous ressenti?        


LUDOVIC CHAMMARTIN: J'ai eu des sentiments mitigés. J'étais bien évidemment soulagé dans un premier temps d'être sélectionné car cela couronnait 2 ans de préparation à enchaîner les compétitions un peu partout. Mais j'étais également très déçu car Dominique Hischier, avec qui je m'entraîne depuis 6 ans, n'étais pas pris. A 34 ans, c'était sûrement sa dernière chance de participer aux JO. J'ai donc eu un peu de peine à me réjouir au début.                      


Par la suite, la pression est un peu retombée, mais cela revient plus on s'approche du jour J (rires)! J'arriverai à Londres autour du 24 juillet. Cela me laissera un peu de temps pour m'imprégner de l'ambiance.     


Propos recueillis par Axel David                               


Publié Modifié