Modifié

"Super Dario" Cologna fond sur l'or du 15km

Première course olympique et premier titre pour le Grison. [Reuters]
Première course olympique et premier titre pour le Grison. [Reuters]
Exploit historique de Dario Cologna à Whistler. Pour sa première course olympique, le Grison a décroché de main de maître la médaille d'or du 15km et devient le premier fondeur suisse à être sacré champion olympique.

Dario Cologna a fait bien plus qu'effacer Andy Grünenfelder des
livres d'histoire du sport helvétique. Le Grison de 23 ans est tout
simplement devenu le premier Helvète à décrocher un titre olympique
en fond en s'adjugeant le 15 km style libre à Vancouver.

Vingt-deux ans après la médaille de bronze glanée par Grünenfelder
sur 50 km à Calgary, Dario Cologna obtient une consécration
attendue. Le fondeur du Val Münstair, vainqueur du général de la
Coupe du monde 2008/2009, avait manqué le coche lors des Mondiaux
de Liberec l'an passé (4e en sprint, 6e du 15 km en style
classique). Il a rectifié le tir dès la première épreuve à
Vancouver, déclassant même la concurrence.

Malgré une pause d'un mois

Je ne croyais que je
serais capable de réussir une telle performance Dario Cologna
Cet automne,
lorsqu'il s'est blessé à une cuisse à l'entraînement, Cologna ne
s'est jamais affolé, même s'il a dû faire une pause d'un mois et
revoir ses ambitions à la baisse pour le début de la Coupe du
monde. Le fondeur de Val Müstair, grand amateur de football, s'est
focalisé sur le rendez-vous olympique: discret jusqu'en janvier, il
a ensuite enchaîné trois podiums de suite en Coupe du monde et
s'est présenté à Whistler dans les meilleures dispositions.

Dans la première épreuve de ski de fond des Jeux, le Suisse,
entraîné par le Norvégien Frederik Aukland, a éclaboussé de sa
classe le 15 km, même s'il a été un temps inquiété par le Suédois
Marcus Hellner, finalement 4e.

Une tactique parfaite

Cologna bénéficie d'un encadrement de pointe aux JO. Dario Cologna a réalisé une course
parfaite sur le plan tactique. Auteur d'un départ prudent, il
augmentait la cadence et s'imposait finalement avec 24"6 d'avance
sur son dauphin, Pietro Piller-Cottrer, et 35"7 d'avance sur le
troisième Lukas Bauer (CZE). Les trois autres Suisses en lice ont
également livré une belle prestation: Toni Livers s'est classé 12e,
Remo Fischer 15e et Curdin Perl 17e. Une performance d'ensemble de
qualité qui permet de se mettre à rêver d'une médaille en
relais.

Même si toute la Suisse attendait un titre de Dario Cologna à
Vancouver, ce sacre reste tout de même étonnant. Le Grison avait en
effet annoncé que ce 15 km lui servirait avant tout de mise en
route... Le vainqueur du Tour de Ski 2008/2009 s'annonce donc
d'ores et déjà comme le favori de la double poursuite de samedi
prochain.

Northug largement distancé

Le favori Petter Northug a vécu quant à lui un jour sans. Le
Norvégien (41e) concédait plus de deux minutes au héros du jour. En
s'imposant quelques heures après Didier Défago en descente, Dario
Cologna a permis à la Suisse de faire aussi bien que le 22 février
2006.

La délégation helvétique avait alors également pu fêter deux
médailles d'or le même jour, lors des JO de Turin, grâce à Philipp
Schoch (géant parallèle de snowboard) et Evelyn Leu (saut en ski
acrobatique). La Suisse avait même glané trois breloques ce
jour-là, Simon Schoch ayant été battu par son frère en
finale.

si/ggol

Publié Modifié

"Je reste sans voix"

Dario Cologna: "C'est incroyable, je reste sans voix. Je ne croyais pas moi-même que je serais capable de réussir une telle performance. Cela me rend d'autant plus heureux."

Fredrik Aukland, entraîneur de Dario Cologna: "Nous avons opté pour le 15 km aux dépens du sprint lundi passé seulement. J'aurais à peine osé imaginer que Dario puisse réussir une telle performance. Je le savais capable de monter sur le podium, mais ne peux pas croire qu'il a conquis l'or. Il a fait tout juste, et les conditions étaient idéales pour lui. Dario a une nouvelle fois prouvé qu'il savait gérer la pression."

Pietro Piller Cottrer (ITA/2e): "J'ai gagné cette médaille d'argent, je n'ai pas perdu l'or. Etre battu par Dario Cologna n'a rien d'infâmant, cette médaille vaut de l'or pour moi, même si j'ai terminé à 24 secondes de lui et même si je voulais le titre. Ma saison n'était pas bonne jusqu'ici, mais je suis arrivé au Canada il y a dix jours et j'ai pris la 2e place de l'épreuve de Coupe du monde de Canmore. Cela m'a aidé à me reconcentrer sur ces Jeux".

Lukas Bauer (CZE/3e): "Je suis très satisfait d'avoir cette médaille autour de mon cou, j'ai atteint mon objectif dans ces JO, maintenant je peux espérer avoir l'or dans l'une des autres épreuves. J'ai eu du mal entre le km 4 et le km 11, mais apparemment Marcus Hellner (4e) a rencontré un plus gros problème que moi. J'étais juste un peu plus fort que lui".

Ski de fond

15km messieurs
1. Dario Cologna SUI 33'36"3
2. Pietro Piller Cottrer ITA + 24"6
3. Lukas Bauer CZE 35"7
4. Marcus Hellner SWE 37"2
5. Vincent Vittoz FRA 39"9
6. Maurice Manificat FRA 51"1
7. Tobias Angerer GER 52"2
8. Ivan Babikov CAN 53"7
9. Maxim Vylegzhanin RUS 55"3
10. Giorgio Di Centa ITA 59"9
...
12. Toni Livers SUI 1'07"0
15. Remo Fischer SUI 1'14"8
17. Curdin Perl SUI 1'15"5

LE PORTRAIT DE DARIO COLOGNA
Né le: 11 mars 1986
Domicile: Davos (GR)
Taille: 179 cm
Poids: 74 kg
Profession: militaire contractuel.
Hobbys: Football.
Langues: allemand, romanche. italien, anglais.
Palmarès: champion olympique 2010 sur 15 km (style libre), vainqueur du classement général de la Coupe du monde et du Tour de Ski 2008/09, 1er des finales de Coupe du monde 2008/09, 3e du Tour de Ski 2009/10, 4e des Mondiaux 2009 Sprint, 6e des Mondiaux 2009 sur 15 km, triple champion du monde M23, vainqueur du marathon de l'Engadine 2007.