Modifié

Hitzfeld envoie l'arbitre saoudien à la... plage

Ottmar Hitzfeld n'a pas caché son courroux à l'arbitre [AFP]
Ottmar Hitzfeld n'a pas caché son courroux à l'arbitre [AFP]
"Les bons arbitres sifflent sur les terrains. Les autres sur la plage !" Ottmar Hitzfeld n'en dira pas plus au terme de la défaite de la Suisse contre le Chili. Suffisamment toutefois pour insinuer que l'arbitrage de M. Khalil Al Ghamdi lui est resté en travers de la gorge.

Ottmar Hitzfeld n'a que très modérément apprécié la performance arbitrale de  Khalil Al Ghamdi lors de la défaite de la Suisse contre le Chili. "Je ne me prononcerai pas sur la validité du but. Je dois revoir les images pour juger d'une éventuelle position de hors-jeu de Paredes, explique-t-il. En revanche, l'expulsion de Behrami était totalement infondée. Il ne méritait même pas un carton jaune sur cette action. L'arbitre a été abusé par le "théâtre" de Vidal. L'action s'est produite juste devant notre banc. Je n'ai aucun doute".

"Plus les forces pour porter le danger"

Ce carton rouge brandi à l'encontre de Behrami a provoqué une véritable fureur chez Ottmar Hitzfeld. "Cette expulsion a tout changé, tonne-t-il. A dix, il devenait très compliqué de défendre face à des joueurs aussi vifs que Sanchez et Beausejour. Pour y parvenir, il faut constamment rechercher la supériorité numérique pour bien se dédoubler. Nous ne pouvions plus le faire. Et nous n'avions plus les forces pour porter le danger dans le camp adverse".

A onze contre onze, Ottmar Hitzfeld était prêt à parier sa chemise que la Suisse ne perdrait pas ce match. "Les Chiliens ont poussé au début. Ils attaquaient même à huit, explique-t-il. Mais au fil des minutes, nous avons été capables de poser le jeu. Il y a eu ensuite l'expulsion de Behrami. Je suis convaincu que nous aurions, à onze contre onze, trouvé des ouvertures. Comme nous y étions parvenus contre l'Espagne".

L'ouverture, elle s'est présentée à la 90e minute avec cette occasion en or pour Derdiyok. "Si Eren marque sur cette action, nous obtenons un résultat aussi magnifique que mérité", regrette le sélectionneur. Se procurer une telle occasion à dix à la dernière minute témoigne de la bravoure de mes joueurs. Comme contre l'Espagne, ils ont livré une grande performance".

"Je suis toujours très optimiste"

Ottmar Hitzfeld a, bien sûr, l'esprit déjà tourné vers Bloemfontein où l'équipe de Suisse jouera vendredi face au Honduras sa qualification pour les huitièmes de finale. "Elle est encore à notre portée, indique-t-il. Je suis toujours très optimiste. Les joueurs doivent désormais digérer au plus vite cette défaite. Nous devons également tirer les leçons de ce match. Nous avons accusé trop de déchet dans les passes. Il faut y remédier pour vendredi. La récupération sera également primordiale. Nous avons trois jours devant nous. Je le répète, nous sommes fort capables de battre le Honduras. Les joueurs doivent s'en convaincre. Je vais m'y attacher ces prochaines heures".

Ottmar Hitzfeld avoue que cette défaite 1-0 contre le Chili est un moindre mal. "Avec trois équipes qui peuvent compter 6 points vendredi soir, chaque but compte, lâche-t-il. C'est vrai, nous aurions pu égaliser ce soir. Mais le Chili a bien failli doubler ou même tripler la mise sur ses ruptures en fin de match".

si/bao

Publié Modifié

Groupe H

Chili - Suisse 1-0
75'Gonzalez.

Chili: Bravo; Isla, Medel, Ponce, Jara; Vidal (46'Gonzalez), Carmona, Mati Fernandez (65'Paredes); Sanchez, H.Suazo (46'Valdivia), Beauséjour.

Suisse: Benaglio; Lichtsteiner, Von Bergen, Grichting, Ziegler; Behrami/31', Inler, Huggel, Fernandes (77'Bunjaku); Frei (42'Barnetta); Nkufo (68'Derdiyok).
Expulsion: 31'Behrami/SUI

Avertissements:
Chili: Suazo (2), Carmona (22), Ponce (25), Fernandez (60), Medel (61), Valdivia (90+2)
Suisse: Nkufo (18), Barnetta (48), Inler (60)

Arbitre: Al Ghamdi/KSA
Port Elizabeth:

Classement
1. Chili 2 2 0 0 2- 0 6
2. Suisse 2 1 0 1 1- 1 3
3. Honduras 1 0 0 1 0- 1 0
. Espagne 1 0 0 1 0- 1 0