Modifié

En visite au musée de l'apartheid

Mandela et Zuma, ancien et actuel présidents de l'Afrique du Sud [Keystone]
Mandela et Zuma, ancien et actuel présidents de l'Afrique du Sud [Keystone]
Johannesburg, ses stades Soccer City et Ellis Park, mais aussi et surtout son musée de l'apartheid, ouvert en 2001. Pour comprendre un peu l'histoire de l'Afrique du Sud, une visite s'impose. On l'a fait pour vous, au son de Johnny Clegg.

Quand on visite Johannesburg, et ce même pendant la Coupe du monde 2010, une visite du musée de l'apartheid s'impose. Ouvert en 2001 sur le site du Gold Reef Casino, ce musée retrace toute la période de l'apartheid, entre 1948 et 1994. Ce passé historique et politique permet de mieux comprendre l'histoire de l'Afrique du Sud.

Le musée revient notamment sur la mise en place progressive de la ségrégation raciale avant 1948, retrace le durcissement des politiques de séparation et l’impact sur les diverses populations sous l’apartheid, ainsi que les différentes phases de contestation et degrés de soulèvement jusqu’à l’abolition de l’apartheid et l’organisation des premières élections libres.

Le musée fait la part belle aux photos, films et autres témoignages de différents personnages-clés de l'Afrique du Sud, de Nelson Mandela bien sûr. Une partie du musée est d'ailleurs consacré au seul personnage de "Madiba" Mandela, leader charismatique et emblématique. On n'oublie évidemment pas la lutte clandestine de cette figure de l'ANC et ses 27 ans de prison.

Alors oui, une visite s'impose. Vous serez marqué par le poids de l'histoire et l'ambiance "moderne" de ce musée permanent, le premier au monde à traiter de l'histoire de l'Afrique du Sud au XXe siècle. A voir dans la vidéo ci-contre.

De Johannesburg, Daniel Burkhalter

Publié Modifié