Modifié

Tour de Lombardie: Martin le plus malin, Albasini 6e

Dan Martin a signé la 4e victoire d'un Irlandais en Lombardie. [Antonio Calanni - Keystone]
Dan Martin a signé la 4e victoire d'un Irlandais en Lombardie. [Antonio Calanni - Keystone]
L'Irlandais Dan Martin (Garmin) a remporté dimanche à Bergame la 108e édition du Tour de Lombardie, l'une des grandes classiques de la saison cycliste longue de 260 kilomètres.

Pour enlever le deuxième "monument" de sa carrière, dix-huit mois après Liège-Bastogne-Liège, Dan Martin a surpris ses compagnons d'un petit groupe qui s'était dégagé dans le final, à moins de 4 kilomètres de l'arrivée, pour précéder sur la ligne l'Espagnol Alejandro Valverde et le Portugais Rui Costa.

Surgissant de l'arrière et lancé à pleine vitesse, l'Irlandais de 28 ans, neveu de l'ancien champion Stephen Roche, s'est assuré immédiatement un avantage qui lui a permis de négocier largement en tête le dernier virage, à 250 mètres de la ligne.

L'Espagnol Alejandro Valverde, une nouvelle fois condamné à une place d'honneur, une semaine après sa médaille de bronze du Mondial, a réglé le sprint pour la deuxième place devant le Portugais Rui Costa, champion du monde 2013.

Michael Albasini qui a fait partie de l'échappée a pris la 6e place à 1'' du vainqueur.

si/fg

Publié Modifié

Tour de Lombardie

Como - Bergamo (256 km)
1. Daniel Martin IRL 6h25'33"

2. Alejandro Valverde ESP + 1"
3. Rui Costa POR 1"
4. Tim Wellens BEL 1"
5. Samuel Sanchez ESP 1"
6. Michael Albasini SUI 1"
7. Philippe Gilbert BEL 1"
8. Joaquim Rodriguez ESP 1"
9. Fabio Aru ITA 1"
10. Rinaldo Nocentini ITA 14"

29. Sébastien Reichenbach SUI 46"

17 ou 18 équipes en première division l'an prochain

17 ou 18 équipes formeront l'effectif de la première division du cyclisme (WorldTour) l'année prochaine. Dans le calcul très complexe qui concerne l'évaluation sportive des équipes, il apparaît que la formation IAM (Frank, Chavanel, Haussler), pour l'heure présente en deuxième division, est la mieux placée pour intégrer le WorldTour.

Mais le patron de l'unique équipe suisse professionnelle, Michel Thétaz a toujours déclaré qu'il n'était pas intéressé à rejoindre la première division. Cela inclurait en effet une nette augmentation de budget avec l'engagement de coureurs supplémentaires et de personnel accompagnant.

L'UCI, qui souhaite garder l'effectif du WorldTour au niveau de dix-huit équipes en attendant la réforme prévue à l'horizon 2017, n'exclut pas complètement toutefois l'hypothèse d'une première division à 17 équipes.