Modifié

Tour de France: victoire sur un plateau pour Rodriguez

Joaquim Rodriguez s'est montré très malin sur une étape au parcours très difficile. [Peter Dejong - Keystone]
Joaquim Rodriguez s'est montré très malin sur une étape au parcours très difficile. [Peter Dejong - Keystone]
Joaquim Rodriguez a doublé la mise au Tour de France. Vainqueur de la 3e étape au mur de Huy, l'Espagnol a remis ça sur la 12e, dont l'arrivée était jugée au sommet du redoutable Plateau-de-Beille.

Sous une pluie battante, "Purito" est parti seul vers la victoire à 8 km du sommet, après avoir repris et lâché le champion du monde polonais Michal Kwiatkowski. Le grimpeur-puncheur de la Katusha a tenu bon jusqu'au bout, franchissant la ligne avec 1'10 d'avance sur le Danois Jakob Fuglsang.

Froome attaqué de tous les côtés

De la canicule du piémont pyrénéen à la pluie et la grêle de la Haute-Ariège, les coureurs du Tour ont essuyé une chute brutale de températures. Sans conséquence toutefois pour le maillot jaune de Froome. Le leader de la Sky a dû cependant contrôler les démarrages de ses adversaires. Tour à tour, l'Espagnol Alberto Contador, l'Italien Vincenzo Nibali et le Colombien Nairo Quintana (par deux fois) ont démarré dans la longue ascension vers Beille, une montée de 15,8 kilomètres à 7,9 % de pente.

Froome a même attaqué à son tour avec, pour seul résultat, de mettre en danger son coéquipier Geraint Thomas. Mais Quintana a neutralisé le démarrage du "Kényan blanc" et provoqué le regroupement.

"Après trois jours dans les Pyrénées comme ça, on est épuisé. Le grand défi, maintenant, ce seront les Alpes", a estimé Froome.

"On a essayé d'attaquer et on va continuer", a annoncé pour sa part Quintana, toujours pointé à 3'09 de Froome.

"On n'avait pas trop le moral après les deux premières journées dans les Pyrénées. J'ai compris que le classement général était fini pour moi, je me suis reporté sur les étapes et j'espère qu'il y en aura d'autres victoires", a déclaré "Purito" à l'issue de cette dure journée rendue encore plus éprouvante par les conditions météo.

Mathias Frank toujours dans le coup

Côté suisse, Mathias Frank a été le meilleur représentant du jour, se classant au 24e rang au Plateau-de-Beille à près dix minutes de Joaquim Rodriguez. Le Lucernois a conservé sa 12e place au classement général, mais le top 10 - l'objectif que lui a fixé son équipe IAM - s'éloigne (à 4'23 contre 2'21 la veille).

si/bond

Publié Modifié

12e étape, Lannemezan - Plateau-de-Beille (195 km)

1. Joaquim Rodriguez ESP 5h40'14"
2. Jakob Fuglsang DEN + 1'12"
3. Romain Bardet FRA 1'49"
4. Gorka Izagirre ESP 4'34"
5. Louis Meintjes RSA 4'38"
6. Jan Barta CZE 5'47"
7. Romain Sicard FRA 6'03"
8. Mickael Chérel FRA 6'28"
9. Alejandro Valverde ESP 6'46"
10. Chris Froome GBR 6'47"
...
24. Mathias Frank SUI 9'46"
36. Steve Morabito SUI 17'02"
56. Michael Schär SUI 20'47"
57. Danilo Wyss SUI 20'47"
79. Marcel Wyss SUI 30'24"
80. Martin Elmiger SUI 30'24"
81. Reto Hollenstein SUI 30'24"
103. Grégory Rast SUI 33'34"

Classement général (16.07)

1. Chris Froome GBR 46h50'32"
2. Tejay Van Garderen USA + 2'52"
3. Nairo Quintana COL 3'09"
4. Alejandro Valverde ESP 3'58"
5. Geraint Thomas GBR 4'03"

12. Mathias Frank SUI 12'25"
28. Steve Morabito SUI 37'42"
61. Michael Schär SUI 1:11'02"
66. Danilo Wyss SUI 1:15'17"
67. Marcel Wyss SUI 1:16'29"
94. Reto Hollenstein SUI 1:33'27"
102. Grégory Rast SUI 1:36'01"
127. Martin Elmiger SUI 1:45'13"