Modifié

Mark Cavendish s'offre un 24e bouquet tricolore

Facile Mark Cavendish, qui devance Boasson Hagen (en noir et bleu) et Sagan (en vert). [Peter Dejong - Keystone]
Facile Mark Cavendish, qui devance Boasson Hagen (en noir et bleu) et Sagan (en vert). [Peter Dejong - Keystone]
Mark Cavendish est sorti du bois à l'occasion de la 5e étape du Tour de France, à Marseille. En devançant le Norvégien Edvald Boasson Hagen et le Slovaque Peter Sagan, le sprinter britannique a démontré sa grande supériorité, cueillant un 24e succès dans l'épreuve, qu'il dispute depuis 2007. L'Australien Simon Gerrants garde le maillot jaune.

Pour Cavendish (28 ans), il s'agit de sa 109e victoire depuis qu'il est passé professionnel, son 14e succès de la saison. Emmené dans les meilleures conditions par le Belge Gert Steegmans, le champion de Grande-Bretagne s'est imposé de plus d'une longueur à ses suivants.

L'échappée lancée dès le départ a réuni six coureurs. Son instigateur, le Belge Thomas de Gendt, a été suivi par deux coureurs de la même équipe, Kévin Reza et le Japonais Yukiya Arashiro, Romain Sicard, Anthony Delaplace et le Kazakh Alexey Lutsenko, le tout jeune (20 ans) champion du monde espoirs. Le groupe a vite compté jusqu'à 12'45 d'avance (Km 37) avant que l'équipe Orica accélère l'allure du peloton. Mais l'écart n'a baissé que lentement avant que les équipes des sprinters prêtent main-forte (7' à 60 km de l'arrivée).

Les derniers échappés repris à 4 km de la ligne

A l'avant, Sicard et Delaplace ont décroché à l'approche des 50 derniers kilomètres. De Gendt, le plus actif, et ses compagnons ont payé leurs efforts dans le petit col de la Gineste, qu'ils ont abordé avec 2' d'avance (Km 209).

Les derniers rescapés, Lutsenko et Reza, ont été rejoints dans Marseille, à l'entrée des 4 derniers kilomètres, par le peloton mené grand train par les coureurs d'Omega-Pharma travaillant pour Cavendish.

Une chute massive s'est produite dans les derniers hectomètres.

afp/dbu

Publié Modifié

5e étape, Cagnes-sur-Mer - Marseille (228,5 km)

1. Mark Cavendish GBR 5h31'51"
Moyenne: 41,3 km/h
2. Edvald Boasson Hagen NOR + 0"
3. Peter Sagan SVK 0"
4. André Greipel GER 0"
5. Roberto Ferrari ITA 0"
...
15. Simon Gerrans AUS 0"

Classement général (03.07)

1. Simon Gerrans AUS 18h19'15"
2. Daryl Impey RSA + 0"
3. Michael Albasini SUI 0"
4. Michal Kwiatkowski POL 1"
5. Sylvain Chavanel FRA 1"
...
76. Steve Morabito SUI 4'32"
84. Michael Schär SUI 5'51"

L'étape-reine en Autriche pour Mathias Frank

Mathias Frank (BMC) a remporté la 4e étape du 65e Tour d'Autriche, entre Matrei et Sankt-Johann/Alpendorf (146 km). Le Lucernois a devancé de 8" le duo formé du Danois Chris Anker Sorensen et du Croate Matija Kvasina.

Frank a non seulement remporté l'étape-reine, mais a également franchi en tête l'un des plus hauts et plus redoutés cols d'Europe, le Grossglöckner, qui culmine à 2504 m d'altitude et qui était placé à mi-parcours. Malgré son 14e rang, le Belge Kevin Seeldraeyers conserve le maillot de leader.

"Je savais que c'était une étape parfaite pour moi , a déclaré Frank. J'ai fait partie du premier groupe au début, et nous avons dû y aller fort dans le Grossglöckner car il y avait beaucoup d'attaques à l'arrière. Mais je me suis rendu compte que j'étais fort. Je n'ai pas gagné tant de courses que cela, c'est vraiment bien".

Bien qu'il figure à près de 6' (19e) du leader, Frank est le Suisse le mieux classé au général. A noter que les trois autres Helvètes (Wyss, Fumeaux et Cancellara) présents en Autriche ont terminé groupés entre la 37e et la 39e place de l'étape.