Modifié

Promenade des Anglais sur les Champs Elysées

Le natif de l'île de Man, qui est âgé de 27 ans, est le premier coureur, habillé de la tenue de champion du monde, à gagner cette étape. [Laurent Rebours - Keystone]
Le natif de l'île de Man, qui est âgé de 27 ans, est le premier coureur, habillé de la tenue de champion du monde, à gagner cette étape. [Laurent Rebours - Keystone]
Mark Cavendish est chez lui sur les Champs Elysées. Le sprinter britannique l'a encore prouvé, si besoin était, en gagnant pour la quatrième fois de suite la dernière étape du Tour de France à Paris. Bradley Wiggins gagne lui comme prévu son premier Tour de France et permet pour la première fois à l'Union Jack de flotter sur la plus belle avenue du monde.

Au classement final, Wiggins a devancé Chris Froome (2e) qui a assuré un doublé tant pour l'Angleterre que pour l'équipe Sky, et l'Italien Vincenzo Nibali (3e). Aucun des trois coureurs n'avait encore terminé le Tour dans les trois premiers.

Wiggins intouchable

"Wiggo", qui est âgé de 32 ans, s'est fait connaître d'abord sur la piste. Trois fois champion olympique de poursuite (1 titre à Athènes 2004, 2 à Pékin 2008), il a enlevé six médailles d'or aux Championnats du monde sur piste. Dans le Tour, le Londonien, fils d'un ancien coureur de Six-Jours aujourd'hui décédé, avait pour meilleur résultat une quatrième place obtenue en 2009.

L'armada Sky fête son capitaine victorieux Bradley Wiggins. [Graham Watson - Keystone]L'armada Sky fête son capitaine victorieux Bradley Wiggins. [Graham Watson - Keystone]Cette saison, Wiggins a dominé les courses par étapes du calendrier mondial, Paris-Nice en mars, le Tour de Romandie en avril, le Critérium du Dauphiné en juin. Favori logique au départ de Liège (Belgique), le 30 juin dernier, le Britannique a justifié son statut au long des 20 étapes, pour un total approchant les 3500 kilomètres. Vainqueur des deux étapes contre-la-montre (Besançon et Chartres), sa discipline d'excellence, il a rivalisé avec les meilleurs grimpeurs dans les étapes de montagne. Seul Froome lui est apparu supérieur en l'attendant ostensiblement, notamment dans la dernière étape des Pyrénées, jeudi dernier, à Peyragudes.

Cavendish passe à 23 succès

La stratégie de l'équipe Sky, qui a privilégié le classement général, a laissé de la place pour les autres sprinters. L'Allemand Andre Greipel a gagné trois étapes et Peter Sagan a réalisé des débuts fracassants (trois étapes et le maillot vert du classement par points). Autre débutant -très prometteur-, le benjamin du Tour, le Français Thibaut Pinot (22 ans), a gagné l'une des plus belles étapes, à Porrentruy. Il a surtout pris place dans les dix premiers du Tour, tout comme un autre Français, Pierre Rolland (8e), vainqueur pour sa part de l'étape-reine des Alpes à La Toussuire. Un autre Français, Thomas Voeckler, a comblé les attentes du public. Un an après avoir porté le maillot jaune pendant dix jours, il a gagné deux étapes (Bellegarde-sur-Valserine, Luchon) et ramené le maillot à pois du meilleur grimpeur.

Mark Cavendish, vainqueur dimanche à Paris pour la 23e fois dans le Tour de France, n'est plus devancé que par trois coureurs au nombre de succès d'étapes: le Belge Eddy Merckx (34), les Français Bernard Hinault (28) et André Leducq (25), tous vainqueurs de la Grande Boucle. Dans ce Tour 2012, "Cav" a gagné à trois reprises et a dépassé le score du routier-sprinter français André Darrigade et de l'Américain Lance Armstrong (22 succès).

agences/lper

Publié Modifié

20e étape Rambouillet-Paris (120 km)

1. Mark Cavendish GBR 3h08'07"
2. Peter Sagan SVK + 0"
3. Matthew Goss AUS 0"
4. Juan José Haedo ARG 0"
5. Kris Boeckmans BEL 0"
6. Greg Henderson NZL 0"
...
30. Michael Schaer SUI 0"

Classement général (22.07)

1. Bradley Wiggins GBR 87h34'47"
2. Chris Froome GBR + 3'21"
3. Vincenzo Nibali ITA 6'19"
4. Jurgen van d. Broeck BEL 10'15"
...
49. Michael Schaer SUI 1h43'55"
110. Michael Albasini SUI 2h57'00"