Modifié

Liège-Bastogne-Liège: le Thurgovien Albasini 2e de la Doyenne!

Michael Albasini, à droite, a calé dans les tout derniers mètres. [Geert Vanden Wijngaert - Keystone]
Michael Albasini, à droite, a calé dans les tout derniers mètres. [Geert Vanden Wijngaert - Keystone]
Michael Albasini a brillé lors de Liège-Bastogne-Liège! Septième mercredi de la Flèche Wallonne, le Thurgovien de 35 ans s'est classé 2e de la Doyenne des classiques derrière le Néerlandais Wout Poels. A noter que l'épreuve s'est courue dans des conditions climatiques très difficiles, pluie, froid et même neige.

Michael Albasini est passé à l'attaque à 3 km de l'arrivée, dans la côte de la Rue Naniot, une des nouveautés de cette édition 2016. Le coureur de l'équipe Orica GreenEdge a emmené avec lui 3 coureurs: Wout Poels, le Portugais Rui Costa et l'Espagnol Samuel Sanchez.

Grâce au travail du Thurgovien, qui a placé une nouvelle accélération à la flamme rouge, ce quatuor a résisté jusqu'au bout au reste du peloton. Mais au moment de disputer le sprint, c'est Wout Poels qui s'est montré le plus rapide, devançant Michael Albasini sur le fil.

Place au Tour de Romandie pour Albasini

La défaite est amère pour le vétéran suisse qui, à 35 ans, a frôlé la plus belle victoire de sa carrière dans l'un des Monuments du cyclisme. Il n'est pas non plus parvenu à rejoindre Oscar Camenzind, le dernier Suisse à avoir remporté Liège-Bastogne-Liège en 2001.

Reste à Michael Albasini de se "venger" dès mardi sur le Tour de Romandie, sa course fétiche, dans laquelle il a fêté 5 victoires d'étapes ces 2 dernières années. Vous pourrez suivre l'épreuve romande sur RTS Deux.

ats/bao

Publié Modifié

Albasini: "J'aurais dû changer de braquet avant"

Michael Albasini (Orica), 2e: "Je devais travailler pour Simon Gerrans. Mais il n'était pas bien et j'ai compris dans Saint-Nicolas qu'il ne serait pas là pour le final. J'ai essayé alors de rester dans les 5 premiers pour couvrir une attaque. Je suis allé à mon rythme sur la côte pavée et j'ai été surpris de voir que j'étais, non pas le plus fort puisque je n'ai pas gagné, mais un des plus forts. Je n'avais plus les jambes pour réagir quand Poels a lancé le sprint. J'ai peut-être fait trop d'efforts avant le sprint. L'erreur surtout a été d'avoir un braquet trop petit pour un sprint après 250 kilomètres. J'aurais dû changer de braquet avant."

Liège-Bastogne-Liège (248 km)

1. Wout Poels NED 6h24'29"
2. Michael Albasini SUI + 0"
3. Rui Costa POR 0"
4. Samuel Sanchez ESP 4"
5. Ilnur Zakarin RUS 9"
6. Romain Bardet FRA 11"
7. Roman Kreuziger CZE 12"
8. Joaquim Rodriguez ESP 12"
9. Bauke Mollema NED 12"
10. Diego Rosa ITA 12"

Le parcours modifié à cause de la neige

Le parcours de la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège, a été modifié à cause de chutes de neige.La course a quitté son itinéraire initial au km 45 pour rejoindre par la vallée le km 75, au pied de la côte de La Roche-en-Ardenne, afin d'éviter les zones enneigées dans la forêt. Ce raccourci a diminué de 5 kilomètres la distance totale de la course, désormais fixée à 248 kilomètres. Si un temps froid et plutôt ensoleillé a accompagné le peloton dans la première heure, les véhicules d'équipe partis en avant-garde ont rencontré la neige, plus au sud, en direction de Bastogne.