Modifié

Tour de France: les quatre favoris au maillot jaune sous la loupe

Nibali, Contador, Quintana et Froome: les 4 hommes à suivre pendant le Tour de France 2015. [Keystone-Bouvy, Keystone-Zennaro, EQ-Tessot, EQ-Sirotti]
Nibali, Contador, Quintana et Froome: les 4 hommes à suivre pendant le Tour de France 2015. [Keystone-Bouvy, Keystone-Zennaro, EQ-Tessot, EQ-Sirotti]
De samedi à Utrecht (Pays-Bas) jusqu'au 26 juillet à Paris, le Tour de France mettra aux prises quatre grands favoris: l'Italien Vincenzo Nibali, l'Espagnol Alberto Contador, le Colombien Nairo Quintana et le Britannique Chris Froome. Tour d'horizon des forces et des faiblesses de ce "Big Four".

VINCENZO NIBALI: Vainqueur avec brio l'an dernier, le Sicilien est connu pour son tempérament offensif et sa science de la course. Capable de s'illustrer sur n'importe quel terrain et dans des conditions météo difficiles, le coureur d'Astana va sans doute chercher à dynamiter le Tour dès la première semaine, et notamment sur les pavés (4e étape), là où il avait posé les premiers jalons de sa victoire en 2014. Bon grimpeur et descendeur hors pair, il sera également dangereux en montagne. Il semble toutefois moins costaud que ses trois principaux rivaux lorsqu'il s'agit de monter au train de longs cols.

ALBERTO CONTADOR: L'Espagnol, sacré en 2007 et 2009 sur la Grande Boucle, est le meilleur coureur de la dernière décennie sur les grands Tours. Très expérimenté et sans véritables points faibles, le Madrilène peut faire la différence à tout moment avec ses qualités de grimpeur et de puncheur. Il devra toutefois veiller à ne pas perdre trop de temps lors du contre-la-montre par équipes (9e étape), sa formation Tinkoff n'étant généralement pas très à l'aise dans cet exercice. Contador pourrait être le premier à réussir le doublé Tour d'Italie - Tour de France depuis Marco Pantani en 1998.

NAIRO QUINTANA: En quête de son premier Tour de France (2e en 2013), le Colombien se présente comme le plus pur grimpeur de cette édition 2015. Explosif, le poids plume de la Movistar pourrait faire de gros dégâts lorsque la route s'élèvera. Tout le défi pour lui consistera à passer sans encombre la première semaine de course, durant laquelle il ne devrait pas être à la fête (pavés, cassures, risques de chutes, etc). Attention aussi aux descentes des cols, où il se montre habituellement moins habile qu'un Nibali ou un Contador.

CHRIS FROOME: Sacré en 2013, le leader de l'équipe Sky semble le mieux loti du "Big Four" pour le contre-la-montre d'Utrecht, puis celui par équipes à Plumelec. Mais l'absence d'un long chrono individuel ne va pas favoriser ses desseins, tout comme le profil accidenté de la première semaine. En montagne, l'Anglais est redoutable quand il peut grimper au train et faire parler sa puissance, mais beaucoup moins lorsqu'il est attaqué de toutes parts.

si/jbla

A lire aussi: un top 10 dans le viseur de Mathias Frank

Publié Modifié

Tour de France, les étapes

04.07, 1ère étape CLM à Utrecht
05.07, 2e étape Utrecht - Neeltje Jans
06.07, 3e étape Anvers - Mur de Huy
07.07, 4e étape Seraing - Cambrai
08.07, 5e étape Arras - Amiens
09.07, 6e étape Abbeville - Le Havre
10.07, 7e étapeLivarot - Fougères
11.07, 8e étape Rennes - Mûr-de-Bretagne
12.07, 9e étape CLM par équipes Vannes - Plumelec
14.07, 10e étape Tarbes - Col de la Pierre St-Martin
15.07, 11e étape Pau - Cauterets
16.07, 12e étape Lannemezan - Plateau de Beille
17.07, 13e étape Muret - Rodez
18.07, 14e étape Rodez - Côte de la Croix-Neuve
19.07, 15e étape Mende - Valence
20.07, 16e étape Bourg-de-Péage - Gap
22.07, 17e étape Digne-les-Bains - Pra-Loup
23.07, 18e étape Gap - Saint-Jean-de-Maurienne
24.07, 19e étape St-Jean-de-Maurienne - La Toussuire
25.07, 20e étape Modane - Alpe d'Huez
26.07, 21e étape Sèvres - Paris