Modifié

Dopage: l'ancien cycliste Nicki Sorensen passe aux aveux

Sorensen avait notamment remporté la 12e étape du Tour de France en 2009. [Jean-Paul Pelissier - Reuters]
Sorensen avait notamment remporté la 12e étape du Tour de France en 2009. [Jean-Paul Pelissier - Reuters]
L'ancien coureur cycliste danois Nicki Sorensen, qui a couru sous les ordres de Bjarne Riis dans les années 2000, a reconnu lundi s'être dopé au cours de sa carrière, à la veille de la publication d'un rapport de l'Agence danoise anti-dopage.

"Je me suis dopé. Je le reconnais complètement. J'en suis désolé et j'aurais aimé faire les choses différemment", a dit Sorensen, désormais directeur sportif de l'équipe Tinkoff-Saxo pour laquelle court Alberto Contador qui a déjà été suspendu pour dopage.

Sorensen, quadruple champion du Danemark entre 2003 et 2011, a couru les Tour de France, d'Espagne et d'Italie. Il a affirmé que son ancien manager, Bjarne Riis, qui avait reconnu en 2007 avoir utilisé de l'EPO pour gagner le Tour de France en 1996, ne l'avait pas encouragé à se doper.

"Ça s'est passé au début de ma carrière. Il y a plus de dix ans. C'était ma propre décision", a-t-il expliqué. "J'ai parlé avec l'ADD (l'agence danoise antidopage) de mes propres expériences. Je l'ai fait pour soulager ma conscience et aussi parce que je voulais aider le cyclisme", a conclu Sorensen, qui a aujourd'hui 40 ans.

afp/alt

Publié Modifié