Modifié

Fabian Cancellara nie tout dopage

Les résultats de Fabian Cancellara font beaucoup jaser. [Keystone]
Les résultats de Fabian Cancellara font beaucoup jaser. [Keystone]
Les suspicions de dopage n'épargnent pas Fabian Cancellara. Selon un quotidien belge, le Bernois ferait partie des coureurs dont les échantillons sont analysés.

Les suspicions de dopage n'épargnent pas Fabian Cancellara.
Selon le quotidien belge «Le Soir», le Bernois serait parmi les
coureurs faisant l'objet de tests approfondis après des contrôles
douteux lors du dernier Tour de France. Le champion olympique du
contre-la-montre se défend d'avoir jamais eu recours à des produits
interdits.

«Je n'ai à 100% rien à voir avec le dopage», a-t-il clamé
par la voix de son agent Rolf Huser. Et le Bernois de rappeler
qu'il a fait l'objet de huit contrôles durant la Grande Boucle, et
que l'UCI lui a également prélevé du sang lors des Jeux de
Pékin.

La polémique enfle depuis que «Le Soir» a publié dans ses colonnes
une liste de plusieurs noms impliqués dans une affaire de dopage.
Parmi les mis en cause par le quotidien se trouvent notamment
Cancellara, ainsi que ses coéquipiers chez CSC Frank Schleck et
Stuart O'Grady.

Grand pas en avant

Vendredi ou lundi, le laboratoire parisien de Chatenay-Malabry
doit dévoiler trois noms de coureurs positifs sur le Tour 2008,
auxquels pourraient venir s'ajouter en fin de semaine prochaine une
trentaine d'autres. Le laboratoire de l'Agence française de lutte
contre le dopage (AFLD) procède depuis quelques temps à des
analyses a posteriori d'échantillons, recherchant notamment des
trace de l'EPO de type CERA, le même produit qui avait causé la
perte de l'Italien Riccardo Ricco sur la Grande Boucle.

La procédure entreprise par l'AFLD est un grand pas dans la lutte
anti-dopage, puisqu'elle permet la rétrospectivité des contrôles.
Le président de l'agence, Pierre Bordry, avait notamment estimé
vendredi dernier que les forfaits de plusieurs coureurs avant les
championnats du monde de Varèse n'étaient certainement pas
étrangers à l'annonce dans le journal «L'Equipe» de doutes
concernant une trentaine de cyclistes et de la mise en pratique des
nouveaux tests.

si/alt

Publié Modifié

Cancellara avait renoncé aux Mondiaux

«Certains coureurs doivent mal dormir», avait déclaré M. Bordry, président de l'agence française de lutte contre le dopage. Fabian Cancellara, double tenant du titre mondial contre la montre, avait renoncé à défendre sa couronne en raison d'un état de fatigue trop important. Le Bernois a notamment remporté cette saison Milan-San Remo, le Tirreno-Adriatico, deux étapes du Tour de Suisse, l'or dans le «chrono» à Pékin et le bronze olympique en ligne. Il a également terminé deuxième de Paris-Roubaix.