Modifié

Tour de France: qui sinon l'épouvantail Pogacar?

Pogacar pourrait bien signer le triplé sur les routes françaises. [Bo Amstrup - Keystone]
Pogacar pourrait bien signer le triplé sur les routes françaises. [Bo Amstrup - Keystone]
Tadej Pogacar chassera sa 3e victoire au Tour de France. La plus grande opposition pour le Slovène viendra de Jumbo-Visma avec les 2 co-leaders Primoz Roglic et Jonas Vingegaard.

Pogacar n'a, certes, que 23 ans, mais il fait déjà partie des grands. Des comparaisons avec Eddy Merckx ou Bernard Hinault ne viennent pas de nulle part. Il pourrait bien lui aussi s'inscrire dans le livre des records avec 5 victoires dans la Grande Boucle, comme l'ont également réussi Jacques Anquetil et Miguel Indurain.

Sur les routes du Tour, il comptera en premier sur Rafal Majka. Le Polonais, ancien meilleur grimpeur sur la Grand Boucle, sera le lieutenant de Pogacar. Le Slovène pourra également compter sur des grimpeurs comme Marc Hirschi, repêché de dernière minute, Brandon McNulty, Marc Soler ou George Bennett.

Le jaune et le vert

Pogacar est bien le grand favori pour dompter les 3350 kilomètres qui vont mener de Copenhague à Paris. Il est le coureur le plus complet du peloton. Il peut briller dans le contre-la-montre, grimper avec les meilleurs et sans doute passer les pavés sans encombre.

Les leaders de l'équipe Jumbo-Visma auront bien besoin d'être 2 pour tenter de mettre à mal de l'hégémonie du Slovène. C'est pourquoi la formation néerlandaise mise sur le compatriote de Pogacar, Primoz Roglic et le Danois Jonas Vingegaard, acclamé comme un héros par le public de Copenhague lors de la présentation des équipes mercredi.

Roglic, 2e du classement général 2020 et Vingegaard, dauphin l'an dernier, ont dominé le Critérium du Dauphiné en prenant les 2 premiers rangs. Mais chez Jumbo, on ne s'intéressera pas seulement au maillot jaune. Il y a aussi des vues sur le maillot vert du classement aux points avec Wout van Aert, déjà vainqueur de 6 étapes de la Grande Boucle.

A lire aussi: les Suisses feront-ils bonne figure?

ats/tai

Publié Modifié

Une première semaine de tous les dangers

Ineos misera sur un trident pour se frayer une place en tête du classement: Geraint Thomas, tout frais vainqueur du Tour de Suisse et lauréat du Tour de France 2018, Daniel Martinez et Adam Yates, récemment touché par le Covid, viseront une place au classement général.

Les 13 km du contre-la-montre dans la capitale danoise marqueront le début d'une première semaine de tous les dangers, redoutée par de nombreux coureurs. Un vilain vent soufflera le long de la côte danoise, des monts, des routes étroites et même des pavés vont mettre sous pression les favoris et leurs aides au cours des 8 premiers jours.

Les étapes (01-24.07)

1er juillet: 1re étape Copenhague - Copenhague, 13,2 km (contre-la-montre individuel).
2 juillet: 2e étape Roskilde (DEN) - Nyborg (DEN), 202,2 km.
3 juillet: 3e étape Vejle (DEN) - Sönderborg (DEN), 182 km.
4 juillet: transfert. 5 juillet: 4e étape Dunkerque - Calais, 171,5 km.
6 juillet: 5e étape Lille Métropole - Arenberg Porte du Hainaut, 157 km.
7 juillet: 6e étape Binche (BEL) - Longwy, 219,9 km.
8 juillet: 7e étape Tomblaine - La super Planche des Belles Filles, 176,3 km.
9 juillet: 8e étape Dole - Lausanne, 186,3 km.
10 juillet: 9e étape Aigle - Châtel, 192,9 km.
11 juillet: repos à Morzine.
12 juillet: 10e étape Morzine - Megève, 148,1 km.
13 juillet: 11e étape Albertville - col du Granon, 151,7 km. 14 juillet: 12e étape Briançon - Alpe d'Huez, 165,1 km.
15 juillet: 13e étape Bourg d'Oisans - Saint-Etienne, 192,6 km.
16 juillet: 14e étape Saint-Etienne - Mende, 192,5 km.
17 juillet: 15e étape Rodez - Carcassonne, 202,5 km. 18 juillet: repos à Carcassonne.
19 juillet: 16e étape Carcassonne - Foix, 178,5 km.
20 juillet: 17e étape Saint-Gaudens - Peyragudes, 129,7 km.
21 juillet: 18e étape Lourdes - Hautacam, 143,2 km.
22 juillet: 19e étape Castelnau-Magnoac - Cahors, 188,3 km.
23 juillet: 20e étape Lacapelle-Marival - Rocamadour, 40,7 km (contre-la-montre individuel).
24 juillet: 21e étape Paris La Défense Arena - Paris Champs-Elysées, 115,6 km.