Modifié

Astarloa trahi par le passeport biologique

Astarloa pincé via le passeport biologique [Reuters]
Astarloa pincé via le passeport biologique [Reuters]
Igor Astarloa, champion du monde 2003, figure dans la liste des cyclistes qui ont violé le règlement antidopage sur la base des informations présentes dans leur passeport biologique. Cinq noms sont publiés sur le site de l'UCI.

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé l'ouverture de
procédures disciplinaires contre cinq coureurs, dont l'ancien
champion du monde espagnol Igor Astarloa, sur la base des
informations de leur passeport biologique.

L'UCI a annoncé qu'Astarloa, les Italiens Pietro Caucchioli et
Francesco De Bonis ainsi que les Espagnols Ruben Lobato Elvira et
Ricardo Serrano Gonzalez étaient visés par les procédures,
"ouvertes pour des infractions apparentes à la réglementation
antidopage sur la base des informations fournies par leur profil
sanguin dans leurs passeports biologiques."

Présomption d'innoncence

De Bonis (Diquigiovanni), suspendu provisoirement par son
équipe, avait remporté la 4e étape du Tour de Romandie 2008 alors
que Lobato Elvira (ex Saunier-Duval, actuellement sans équipe)
s'était adjugé le classement de la montagne de la Boucle romande en
2005. Caucchioli (Lampre), lui aussi suspendu, avait fait sensation
en 2002 en prenant la 3e place du Giro.

L'Espagnol Ricardo Serrano Gonzales (Fuji-Serveto) prenait part au
Tour de Suisse cette année. Il occupait la dernière place du
classement général avant la 5e étape de mercredi. Il ne s'est pas
présenté au départ. Serrano Gonzalez s'était illustré en gagnant la
1re étape du Tour de Romandie cette année à Fribourg.

"Chacun de ces coureurs doit se voir accorder le droit à la
présomption d'innocence jusqu'à ce qu'une décision ait été prise
sur le sujet"
, a précisé l'UCI. Astarloa, qui porte les
couleurs de l'équipe Amica Chips, a été sacré champion du monde en
2003. Il a aussi gagné la Flèche Wallonne cette année-là.

Pas de suspension automatique

L'UCI a ajouté que ces procédures avaient été lancées à la suite
des recommandations d'experts indépendants désignés au moment du
lancement du passeport biologique en janvier 2008. La semaine
dernière, le président de l'UCI, Pat McQuaid, avait expliqué que
l'ouverture de ces procédures disciplinaires ne s'accompagneraient
pas de suspensions automatiques et que les équipes des coureurs
incriminés devraient prendre leurs responsabilités dans l'attente
de suspension éventuelles prononcées par leurs fédérations
nationales.

Bilan encourageant

Dans un communiqué, l'UCI a également indiqué que le bilan de la
première année du passeport biologique était globalement
encourageant et que l'analyse des profils des quelque 840 coureurs
inscrits dans le programme montrait qu'une large majorité d'entre
eux ne comportait pas d'anomalies.

L'UCI a ajouté que le passeport biologique avait permis de
confirmer les résultats d'analyses d'échantillons de coureurs
positifs à l'EPO et à la CERA et permis de cibler les coureurs pour
des contrôles hors-compétition. "L'UCI est consciente que
l'annonce d'aujourd'hui est un pas très important dans la bataille
contre le dopage"
, a ajouté la fédération
internationale.

ap/bao

Publié Modifié

Tyler Hamilton suspendu 8 ans

Tyler Hamilton, 38 ans, convaincu en avril de dopage aux stéroïdes, a été suspendu mardi pour huit ans par l'Agence antidopage américaine (USADA) ce qui met un terme définitif à sa carrière. "Mr Hamilton a admis les résultats du contrôle et reconnu que cela constituait sa seconde infraction", a déclaré Travis Tygart, le directeur général de l'USADA. "Dans un sport comme le cyclisme, une suspension de huit ans pour un athlète de 38 ans équivaut dans les faits à une suspension à vie", a-t-il ajouté.

L'USADA a prononcé cette sanction deux mois après l'annonce, le 17 avril sur le site spécialisé cyclingnews qu'un nouveau contrôle, inopiné et diligenté auprès du coureur en février par l'USADA, s'était avéré positif aux stéroïdes. L'Américain avait alors reconnu avoir pris une substance interdite dans un supplément vitaminé afin de soigner une dépression et annoncé sa décision de raccrocher le vélo.

afp/bao