Modifié

Guerdat et Schwizer proches du doublé

Malgré son sans-faute en barrage, Steve Guerdat a été devancé au temps face à l'Américain Fellers. [ROBIN UTRECHT  - Keystone]
Malgré son sans-faute en barrage, Steve Guerdat a été devancé au temps face à l'Américain Fellers. [ROBIN UTRECHT - Keystone]
Les Suisses sont passés tout près d'un doublé lors de la Finale de la Coupe du monde à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Steve Guerdat (2e) et Pius Schwizer (3e) ne se sont inclinés que face à l'Américain Rich Fellers.

Les Suisses sont passés tout près d'un doublé lors de la Finale de la Coupe du monde à Bois-le-Duc. Steve Guerdat (2e) et Pius Schwizer (3e) ne se sont inclinés que face à l'Américain Rich Fellers, vainqueur à la surprise générale.


Il s'en est fallu de très peu pour Guerdat. Montant son hongre français "Nino des Buissonnets", le Jurassien n'a été battu qu'en barrage. Auteur d'un sans-faute lors des deux manches dominicales puis en barrage, il lui a manqué 64 petits centièmes pour s'imposer.


"Avant de commencer cette Finale, j'aurais signé pour un tel résultat. Mais quand je vois que la victoire m'échappe de peu, je ne peux que ressentir une légère déception", a commenté Guerdat, pour la deuxième fois sur le podium d'une Finale de la Coupe du monde (3e à Las Vegas en 2007). "Peut-être aurais-je dû prendre plus de risques en barrage. Mais sinon, je n'ai pas fait grand chose de faux", a-t-il continué.


Guerdat quasiment à Londres

Grâce à ce podium, Guerdat est quasiment assuré de participer aux JO de Londres. Le Jurassien pensait concourir aux Jeux avec sa jument "Nasa". La prestation de "Nino des Buissonnets", qui participait à sa première grande compétition à Bois-le-Duc, lui offre toutefois une deuxième alternative pour Londres.


A l'instar de Guerdat, Schwizer a intégré une deuxième fois le top 3 d'une Finale de Coupe du monde (2e en 2010 à Genève). En tête vendredi soir après deux des trois actes, le Lucernois a légèrement faibli dimanche. Avec "Carlina", il commettait une erreur rédhibitoire sur une combinaison double lors de la seconde manche, ce qui le privait d'un barrage avec Fellers et Guerdat.


25 ans d'attente

De son côté, Fellers a triomphé avec le plus vieux cheval engagé à Bois-le-Duc ("Flexible" est âgé de 16 ans). Premier après la chasse inaugurale de jeudi puis 2e ex aequo vendredi, l'Américain a tenu le choc, là où de nombreux observateurs pensaient le voir craquer.


Il y a deux ans lors de la Finale à Genève, le cavalier de 52 ans avait également remporté la chasse, mais il s'était ensuite effondré (26e) pour avoir épuisé son étalon lors de l'épreuve de vitesse.


A noter finalement que les Etats-Unis attendaient une victoire en Finale depuis 25 ans et le succès de Katharine Burdsall.


si/fayet


Publié Modifié