Modifié

Roger-Yves Bost s'offre un joli pactole

Roger-Yves Bost n'a pas fait le déplacement de Bâle pour rien.  [GEORGIOS KEFALAS - Keystone]
Roger-Yves Bost n'a pas fait le déplacement de Bâle pour rien. [GEORGIOS KEFALAS - Keystone]
La Halle St-Jacques a porté chance à Roger-Yves Bost. Le Cavalier français a enlevé le GP du CSI de Bâle, empochant au passage un chèque de 150'000 fr. Côté Suisse, Pius Schwizer, qualifié pour le barrage, a terminé au 9e rang.

Roger-Yves Bost, montant sa jument Myrtille Paulois, a empoché le pactole en enlevant le Grand Prix du CSI de Bâle. Le Français a devancé l'Allemand Marcus Ehning et le Suédois Rolf-Göran Bengtsson. "Bosty" a cravaché ferme pour terminer avec 1''11 et 1''98 d'avance sur ses deux poursuivants. C'est le jackpot pour Bost, lequel a perçu un chèque de 150 000 francs pour sa victoire dans le Grand Prix indoor le mieux doté au monde (450 000 francs au total).  


Le meilleur Suisse a été Pius Schwizer, neuvième sur Carlina après une faute sur le premier vertical du parcours. Janika Sprunger (Uptown Boy) a elle terminé 10e, également dans le barrage. "Il fallait un cheval de course et il fallait être un jockey pour battre Bosty aujourd'hui", a estimé Schwizer, rendant hommage à la performance du Français,  omniprésent à Bâle puisque qu'il a gagné trois épreuves à la Halle St-Jacques pour un gain total de 173 000 francs.


Record de spectateurs

Pourtant, le prix de meilleur cavalier du CSI a été décerné à un autre représentant tricolore, Patrice Delaveau. De quoi permettre à la France de conserver un très bon souvenir de son passage sur les bords du Rhin.   


"Je monte Myrtille depuis six mois, a relevé Bost. La jument est rapide, très rapide. Les Jeux olympiques représentent mon principal objectif, mais je ne sais pas encore si je peux faire confiance à Myrtille." Il faut dire que le Français a le choix, puisque la riche propriétaire Lady Forbes, domiciliée en Suisse, lui met également à disposition Cosma, Vivaldo ou encore Nippon D'Elle.   


Au passage, les organisateurs bâlois ont enregistré avec plaisir une hausse de la fréquentation de leur manifestation, avec un total de 17 000 spectateurs, soit 2000 de plus que l'an dernier.


si/ag


Publié Modifié