Modifié

Jonathan Brownlee défend victorieusement son titre

Jonathan Brownlee a eu le temps de fêter son sacre avec le public avant de franchir la ligne d'arrivée. [DOMINIC FAVRE  - Keystone]
Jonathan Brownlee a eu le temps de fêter son sacre avec le public avant de franchir la ligne d'arrivée. [DOMINIC FAVRE - Keystone]
L'épreuve sprint des Mondiaux de triathlon à Lausanne a souri aux Britanniques et plus précisément à la famille Brownlee. Jonathan, qui conserve son titre, s'est imposé devant l'Espagnol Javier Gomez et son grand frère Alistair. Les Suisses n'ont, eux, pas brillé.

La famille britannique Brownlee a fait main basse sur le Championnat du monde de sprint à Lausanne. Déjà vainqueur l'an dernier, Jonathan s'est imposé tandis que son grand frère Alistair a pris la 3e place.


Agé de 21 ans seulement, le cadet des Brownlee a forcé la décision à 300 m de l'arrivée, portant une attaque décisive sur l'Espagnol Javier Gomez. Incapable de suivre le triathlète de Leeds, le no 1 mondial franchissait la ligne avec quatre secondes de retard, Alistair suivant à 14''.


Riederer craque lors de la course à pied

Sven Riederer n'a pas su profiter de sa bonne place après le passage à vélo. [Keystone]Sven Riederer n'a pas su profiter de sa bonne place après le passage à vélo. [Keystone]Côté helvétique, Sven Riederer a dû se contenter de la 14e place, à 46'' du vainqueur. Parfaitement positionné après le passage à vélo (4e), le Zurichois prenait tout de suite les commandes en course à pied. Las pour lui, il ne tenait pas le choc, rétrogradant rapidement au classement.


"Je dois m'améliorer en course à pied", a reconnu le médaillé de bronze des JO d'Athènes en 2004. "Je me sens plus fort qu'il y a sept ans. Mais la concurrence est aujourd'hui plus relevée et je dois me mettre à niveau", a-t-il ajouté.


Deuxième Suisse au classement, Ruedi Wild a terminé au 16e rang (à 49''). Le Zurichois s'est surtout distingué sur son vélo, étant le seul à tenter de s'extraire du peloton de tête.


Malgré son format "sprint" (750 m natation, 20 km cyclisme, 5 km course), cette deuxième édition des Mondiaux n'a pas dérogé à la règle en se jouant à la course. Tant dans l'eau qu'à vélo, c'est un peloton groupé qui a cheminé le long des quais de Ouchy. Seul Ruedi Wild a tenté de s'en extraire à la mi-course, mais sans succès.


Spirig cale aussi

Dans l'épreuve féminine, Nicola Spirig a connu le même destin que Riederer. Brièvement aux avant-Spirig a perdu beaucoup d'énergie lors du vélo pour combler son retard après la natation. [Dominic Favre - Keystone]Spirig a perdu beaucoup d'énergie lors du vélo pour combler son retard après la natation. [Dominic Favre - Keystone]postes après la dernière transition, la Zurichoise a vite lâché prise, se classant finalement 16e à 56''. A sa décharge, elle avait dilapidé beaucoup d'énergie à vélo, elle qui était sortie de l'eau avec près d'une minute de retard sur les meilleures.


"Je n'étais pas dans un bon jour. De plus, j'ai été la seule à travailler lors du parcours à vélo", a-t-elle reconnu. "J'ai manqué de substance. Cela s'explique notamment par le fait que je n'ai pas pu m'entraîner pendant quatre mois en début d'année (réd: fracture de fatigue au tibia)", a-t-elle rappelé.


La victoire est revenue à la Chilienne Barbara Riveros. Grâce à un superbe finish, la meilleure triathlète de l'année est parvenue à coiffer sur le fil l'Australienne Emma Jackson. Le podium a été complété par la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt.


si/alt


Publié Modifié

CM de triathlon à Lausanne

Sprint M (20.08)
1. Jonathan Brownlee GBR 52'24"
2. Javier Gomez ESP + 4"
3. Alistair Brownlee GBR 14"
...
14. Sven Riederer SUI 46"
16. Ruedi Wild SUI 49"
44. Andrea Salvisberg SUI 2'34"
59. Florin Salvisberg SUI 3'46"
61. Reto Hug SUI 4'22"


Sprint D (20.08)
1. Barbara Riveros CHI 58'35"
2. Emma Jackson AUS 1"
3. Andrea Hewitt NZL 2"

16. Nicolas Spirig SUI 56"
21. Melanie Annaheim SUI 1'30"

Suite du programme

Dimanche 21 août
13h45, CM de relais (4 x 265 m de natation, 5 km à vélo et 1,2 km de course à pied)

Arrivées et départs à Ouchy

Sélection suisse

Relais. Suisse I: Annaheim, Spierig, Riederer, Wild (à confirmer). Suisse II: Ruth Nivon Machoud, Schärer, Andrea et Florin Salvisberg (à confirmer).