Modifié

Européens multisports: Ehammer mène le bal en décathlon, Mayer jette l'éponge

La joie d'Ehammer après son superbe bond à la longueur. [Christian Bruna - Keystone]
La joie d'Ehammer après son superbe bond à la longueur. [Christian Bruna - Keystone]
Simon Ehammer est en course pour l'or du décathlon aux Championnats d'Europe de Munich. L'Appenzellois de 22 ans mène après cinq des dix disciplines avec 334 points d'avance sur l'Italien Dario Dester.

Ehammer a entamé la compétition de la meilleure des façons. Il a couru le 100m en 10''56 avant de s'envoler à 8m31 à la longueur. Ce bond constitue sa deuxième meilleure marque personnelle derrière les 8m45 de son record de Suisse.

Ehammer a ensuite lancé le poids à 14m24. En soirée, il a franchi 2m08 à la hauteur, ce qui constitue son record. Il a bouclé cette première journée en courant le 400 m en 47''40, son meilleur chrono de la saison. Le Suisse occupe donc logiquement la tête avec 4661 points. Dester en compte 4327 et le Norvégien Sander Skotheim complète le podium provisoire avec 4324 points. C'est en revanche terminé pour Kevin Mayer. Détenteur du record du monde et champion du monde du décathlon, le Français a dû abandonner dès la 1re discipline après une blessure aux adducteurs.

Matinée réussie pour Mancini et Frey

Sur le sprint, matinée réussie pour Pascal Mancini et Géraldine Frey. Alignés dans les séries du 100m, les deux athlètes se sont qualifiés pour les demi-finales. Mancini a enlevé sa course en 10"24, alors que la Zougoise a pris la 3e place de sa série en 11"45.

Qualification également pour la finale de la perche féminine pour Angelica Moser. La Zurichoise a passé une barre à 4m50. Cela s'est moins bien passé pour Pascale Stöcklin qui n'a effacé que 4m25. Pas plus de chance pour Benjamin Gföhler à la longueur, ses 7m49 n'ont pas suffi en qualifications. Assez fou de voir qu'avec ses 8m31, Ehammer se serait aisément qualifié et qu'il serait le grand favori de la compétition.

ats/lper

Publié Modifié

Marathon: Schlumpf dans le top-10

Fabienne Schlumpf voulait une médaille sur le marathon, elle a dû se contenter de la 9e place en 2h30'17. Victime d'une myocardite en début d'année, la Zurichoise de 31 ans a longtemps fait partie du groupe de tête, mais elle a cédé dans les trois derniers kilomètres.