Modifié

JO de Pékin 2022: colère de la Chine après le boycott diplomatique par les USA

Les anneaux sur le site olympique de Pékin. [Imago - VCG]
Les anneaux sur le site olympique de Pékin. [Imago - VCG]
La Chine a exprimé sa colère après l'annonce par les Etats-Unis d'un "boycott diplomatique" des JO d'hiver, ceci au nom de la défense des droits de l'Homme.

Les Etats-Unis enverront leurs athlètes mais aucun représentant diplomatique aux JO de 2022 en raison des violations des droits de l'Homme par la Chine, particulièrement dans la région à majorité musulmane du Xinjiang, a annoncé lundi la Maison-Blanche.

"La tentative des Etats-Unis de perturber les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, fondée sur un préjugé idéologique, des mensonges et des rumeurs, ne fera qu'exposer aux yeux de tous les intentions malveillantes des Etats-Unis", a réagi le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, accusant les Etats-Unis d'avoir violé le principe de la neutralité politique du sport.

Représailles chinoises?

M. Zhao a de nouveau qualifié les accusations des pays occidentaux sur la situation au Xinjiang de "mensonge du siècle", mais il n'a pas précisé quelles mesures de représailles Pékin prendrait contre Washington.

Plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme accusent Pékin d'avoir interné au Xinjiang au moins un million de musulmans Ouïghours dans des "camps de rééducation".

ats/tzing

Publié Modifié

Boycott complet demandé

Mike Pompeo, ancien chef de la diplomatie américaine sous Donald Trump, a appelé à un boycott complet des JO. "Le parti communiste chinois se fiche complètement d'un boycott diplomatique, car au bout du compte, ils accueillent tout de même les athlètes du monde entier".

Le Kremlin veut des JO libres de toute politique

Le Kremlin a jugé que les Jeux olympiques devaient rester "libres de toute politique". "Nous préconisons que les affaires olympiques restent libres de toute politique", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, tout en notant que "l'essentiel (...) est que les athlètes (américains) ne soient pas concernés" par le boycott.

L'Australie n'enverra aucun représentant diplomatique

L'Australie n'enverra aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022, a déclaré son Premier ministre Scott Morrison. Il se joint au boycott diplomatique annoncé lundi par les Etats-Unis.

Le Royaume-Uni annonce à son tour un "boycott diplomatique"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mercredi à son tour un "boycott diplomatique" des Jeux olymiques d'hiver de Pékin, auxquels "aucun ministre" de son gouvernement ne prévoit de se rendre.