Modifié

Tir: Nina Christen doit se reposer suite à une dépression post-olympique

Nina Christen a été très sollicitée depuis ses deux médailles de Tokyo. [Marcel Bieri - Keystone]
Nina Christen a été très sollicitée depuis ses deux médailles de Tokyo. [Marcel Bieri - Keystone]
Nina Christen, sacrée championne olympique à Tokyo dans l'épreuve du tir à la carabine aux trois positions, va se donner du temps avant de reprendre la compétition. La Nidwaldienne souffre de dépression post-olympique.

Nina Christen (27 ans) avait été l'une des grandes figures helvétiques des Jeux olympiques de Tokyo avec ses deux médailles. Elle avait obtenu l'or dans le concours aux trois positions (50m) et le bronze à 10m.

La suite est moins drôle pour la Nidwaldienne. Comme elle l'a indiqué sur les réseaux sociaux, elle souffre d'une dépression "post-olympique", qui se caractérise par le manque de sommeil, la fatigue, des difficultés de concentration et de motivation ainsi que des migraines et des douleurs à la nuque.

Pas de date de retour connue

"Je ne me sens pas encore capable de reprendre le tir", relève Christen, alors que les Championnats de Suisse se déroulent à Thoune en ce moment. Quand reviendra-t-elle dans un stand? La tireuse de Wolfenschiessen - rebaptisé Ninaschiessen par certains de ses habitants - ne le sait pas encore.

ats/tzing

Publié Modifié