Modifié

JO de Pékin: les organisateurs "vont de l'avant" malgré les doutes liés au Covid-19

Les constructions font bon train dans la capitale chinoise. [Koki Kataoka - AFP]
Les constructions font bon train dans la capitale chinoise. [Koki Kataoka - AFP]
Les organisateurs des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 ont assuré qu'ils prévoyaient de terminer tous les sites de compétition d'ici à la fin de l'année, face aux doutes sur la tenue des Jeux.

"Actuellement, Pékin 2022 met en oeuvre des mesures strictes de prévention et de contrôle vis-à-vis du Covid-19, tout en allant de l'avant avec les préparatifs des Jeux de manière ordonnée", ont déclaré à l'AFP les organisateurs des JO qui doivent se tenir du 4 au 20 février 2022, soit 6 mois après ceux de Tokyo.

Ces déclarations interviennent après celles d'un membre historique du CIO, Dick Pound, qui a indiqué qu'il fallait se préparer à toutes les possibilités, et qu'en cas d'annulation des Jeux de Tokyo, cela pourrait avoir des répercussions sur ceux de Pékin.

"Pour autant que nous le sachions, la position du CIO est très claire et reste inchangée", ont déclaré les organisateurs, ajoutant que le CIO était "pleinement concentré et déterminé à assurer le succès" des Jeux de Tokyo comme de Pékin.

afp/alt

Publié Modifié

CIO: Bach brigue un second mandat

Thomas Bach a annoncé en ouverture de la 136e session du CIO qu'il souhaitait se présenter en 2021 pour un second mandat de président de l'instance. L'Allemand de 66 ans est en poste depuis 2013. "Si vous, membres du CIO, vous le voulez, je suis prêt pour un 2e mandat de président du CIO afin de continuer de vous servir vous et le mouvement olympique que nous aimons tant 4 ans de plus", a déclaré Thomas Bach.