Modifié

Boxe: le "Rocky suisse" Enrico Scacchia s'est éteint

Enrico Scacchia, à gauche, lors de son combat pour le titre européen contre le Français Saïd Skouma en 1985. [Jean-Guy Python - KEYSTONE]
Enrico Scacchia, à gauche, lors de son combat pour le titre européen contre le Français Saïd Skouma en 1985. [Jean-Guy Python - KEYSTONE]
La boxe suisse pleure l'un de ses plus grands champions. Enrico Scacchia est décédé à Berne à l'âge de 56 ans des suites d'un cancer. Formé à l'école de Charly Bühler, Enrico Scacchia s'est affirmé comme un boxeur des plus spectaculaires avec son punch et sa faculté d'électriser les foules.

Surnommé très vite Rocky, lui d'origine italienne et modeste comme le personnage de Sylvester Stallone, il a compté un palmarès de 41 victoires, dont 26 avant la limite, contre 3 nuls et 8 défaites.

Sa carrière aurait sans doute pris une tournure encore plus belle s'il avait remporté le Championnat d'Europe des super-welters qui l'avait opposé en novembre 1985 à Genève au Français Saïd Skouma. Enrico Scacchia, poids moyen naturel, avait été battu par K.O. au 6e round d'un combat qui est resté dans les mémoires.

Enrico Scacchia, à droite, lors d'un combat contre l'Anglais Tony Harris à Berne en 1985. [Str - KEYSTONE]Enrico Scacchia, à droite, lors d'un combat contre l'Anglais Tony Harris à Berne en 1985. [Str - KEYSTONE]

Il restera toutefois le boxeur qui a battu par K.O. l'Argentin Ruiz alors no 7 mondial, et obtenu le nul contre le Finlandais Uusivirta à Berne dans un combat, là aussi, qui avait fait lever la foule. Il restera, surtout, le boxeur le plus aimé du pays avec Fritz Chervet dans le coeur des amoureux du noble art.

>> A revoir: RTSsport avait tiré son portrait en 2009, le destin d'un boxeur entre ombres et lumières.

ats/rens

Publié Modifié