Modifié

JO 2020: le président du comité japonais mis en examen pour corruption

Tsunekazu Takeda est soupçonné de corruption. [Toshifumi Kitamura - AFP]
Le président du comité des JO Tokyo 2020 mis en examen pour corruption / Forum / 2 min. / le 12 janvier 2019
Le président du comité olympique japonais, Tsunekazu Takeda, a été mis en examen en décembre à Paris pour "corruption active" dans l'enquête française sur l'attribution des JO de Tokyo 2020.

Tsunekazu Takeda, 71 ans, a été mis en examen le 10 décembre par les juges d'instruction parisiens qui tentent depuis trois ans de faire la lumière sur le versement suspect de près de deux millions d'euros réalisé en 2013 pendant la campagne de candidature japonaise victorieuse, au détriment de Madrid et Istanbul.

L'enquête française sur les JO de Tokyo et celle, parallèle, sur ceux de Rio, ont été ouvertes par le parquet national financier (PNF) à la suite des découvertes réalisées lors des investigations internationales menées d'abord contre un vaste système de corruption mis en place au sein de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) pour permettre à des athlètes russes dopés d'éviter ou retarder les sanctions.

Dans ces affaires, la compétence de la justice française s'explique notamment par le fait que des fonds ont pu être blanchis en France.

afp/rens

Publié Modifié