Modifié

Athletissima: avec la crème de la crème, mais sans Bolt

Wayde Van Niekerk, Caster Semenya et Christian Taylor figureront parmi les têtes d'affiche à la Pontaise. [L.Coch/N.Tekkayil - Keystone]
Wayde Van Niekerk, Caster Semenya et Christian Taylor figureront parmi les têtes d'affiche à la Pontaise. [L.Coch/N.Tekkayil - Keystone]
Vingt champions du monde ou olympiques en titre ainsi que huit athlètes suisses dans le programme principal seront présents à Athletissima à Lausanne le 6 juillet. Même sans Usain Bolt, tourné exclusivement vers les Mondiaux de Londres en août, le meeting lausannois présente un casting magnifique.

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, champion olympique et recordman du monde du 400 m, fera à Lausanne ses grands débuts 2017 sur le tour de piste. Le prodige détient déjà le meilleur chrono mondial de la saison sur 200 m (19''84).

Le 400 m hommes réunira du reste le podium intégral de Rio, tout comme le 800 m féminin, emmené par Caster Semenya, le 400 m haies dames (avec la Vaudoise Lea Sprunger) et la hauteur, féminine toujours, derrière la Russe Maria Lasitskene-Kuchina, qui sautera sous drapeau neutre.

L'an dernier, le meeting avait pâti de sa date située après Rio. "Cette fois, nous retrouvons notre place traditionnelle dans le calendrier", s'est réjoui le patron Jacky Delapierre. "Les athlètes, à un mois des Mondiaux, sont très demandeurs, ils veulent venir. Résultat, nous avons dû dépenser moins d'argent pour les attirer."

ats/adav

Publié Modifié

Sans Bolt, mais avec Gatlin et Powell

Usain Bolt est très énigmatique cette saison. L'octuple champion olympique du sprint vient de faire ses adieux à son public à Kingston en gagnant une série à part montée pour lui sur 100 m en 10''03, un peu moins vite que son compatriote Yohann Blake (9''97) qui courait en parallèle.

Sa Majesté ne serait pas dans une forme extraordinaire. Ses apparitions, du coup, seront très rares cet été (Ostrava, peut-être Monaco). Seuls compteront pour lui les Mondiaux (100 m, 4 x 100 m peut-être). Hors de question de le voir à Lausanne. Mais les nostalgiques admireront sur la ligne doute d'autres "anciens" du sprint, comme Justin Gatlin et Asafa Powell, face au Sud-Africain Akani Simbine, le plus régulier cette saison sous 10''.

Un triple saut qui promet

Le champion olympique Christian Taylor (USA) animera un triple saut de très haut niveau, qui pourrait voir les protagonistes - Taylor mais peut-être aussi son compatriote Will Claye ou le Cubain Pedro Pablo Pichardo - aller titiller le record du monde de Jonathan Edwards (18m29).

La perche verra s'affronter Renaud Lavillenie, l'as de la Ligue de diamant, et la nouvelle pépite canadienne Armand Duplantis, pas encore 18 ans, qui a franchi 5m90 cette saison, plus haut que Lavillenie et Sergueï Bubka au même âge.

Huit Suisses présents

Sur un budget de 4,7 millions de francs, environ 1,3 million est consacré aux primes de départ et de résultats des athlètes. Les Suisses sont aussi soutenus et se présenteront au nombre de huit: Lea Sprunger sur 400 m haies, Selina Büchel sur 800 m, Mujinga Kambundji sur 200 m, Julien Wanders sur 5000 m, Alex Wilson - nouveau recordman national - sur 100 m, Sarah Atcho sur 200 m ainsi que Alain-Hervé Mfompka et Kariem Hussein sur 400 m haies.