Modifié

Léa Sprunger ne connaît pas de limite

Sprunger est restée à deux dixièmes de seconde du record de Suisse de Regula Aebi (1988). [Martin Meissner - Keystone]
Sprunger est restée à deux dixièmes de seconde du record de Suisse de Regula Aebi (1988). [Martin Meissner - Keystone]
Léa Sprunger a réussi une limite A qualificative pour le 200m des JO de Londres lors des séries des Européens de Helsinki. La Vaudoise de 22 ans a réalisé le meilleur chrono de sa carrière en 23"08. Elle n'a cependant pas confirmé son exploit et a été éliminée par la suite aux portes de la finale.

L'ancienne heptathlonienne a réussi le 5e chrono de toutes les séries et a signé du même coup le 3ème meilleur chrono suisse de l'histoire. L'autre Suissesse, Jacqueline Gasser, a été éliminée en 24''18 (28e).


Et de huit!

"C'était vraiment inattendu! Jamais je n'aurais pensé courir aussi vite en séries, et même pas cette année", s'est réjouie la Nyonnaise, qui a mis une claque à son record personnel fixé jusqu'à présent à 23''34. "Tout le monde m'avait dit que cette piste ici était mauvaise, avec ces virages serrés, mais j'ai montré qu'on pouvait aussi y courir vite."


Sprunger est la huitième athlète suisse à obtenir ses minima olympiques, après Viktor Röthlin, Maja Neuenschwander, Nicole Büchler, Reto Amaru Schenkel, Alex Wilson, Nicole Büchler et Lisa Urech.


Pas de Suisses en finale

Après son exploit des séries, Lea Sprunger avait moins de jus et n'a pas pu confirmer en demi-finale. La Vaudoise a été éliminée après avoir couru en 23''45.


Alex Wilson a quant à lui été tout proche de décrocher une place en finale du 200m. Le Bâlois a raté la qualification pour 3 centièmes. En 20''87, il a couru à son niveau, contrairement au Zurichois Reto Amaru Schenkel, éliminé sans gloire dans le très modeste chrono de 21''05.


Enfin, Clélia Reuse a échoué en série du 110m haies, en courant en 13''25.


si/lper


Publié Modifié