Modifié

Lemaitre reste la référence européenne du sprint

Victorieux sur 100m, Lemaitre s'élancera encore sur 4 x 100m avec le relais français. [Petr David Josek - Keystone]
Victorieux sur 100m, Lemaitre s'élancera encore sur 4 x 100m avec le relais français. [Petr David Josek - Keystone]
Comme attendu, Christophe Lemaitre a imposé sa loi sur 100m. Le Français a devancé son compatriote Jimmy Vicaut pour conquérir son quatrième titre continental après son triplé 100, 200 et 4 x 100m lors des Européens de Barcelone il y a deux ans.

Les Français Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut ont réussi le doublé attendu sur 100 m aux Championnats d'Europe à Helsinki. Lemaitre, l'aîné âgé de 22 ans et tenant du titre, a dû cependant souquer ferme pour mater la rébellion de son jeune compatriote qui, à 20 ans, a lui aussi tout d'un grand.


10''09 pour Lemaitre, 10''12 pour Vicaut, 10''17 pour le Norvégien Jaysuma Saidy Ndure (3e): les chronos ne vont pas entrer dans les annales ni effrayer les Jamaïcains, qui disputent ce week-end leurs sélections olympiques avec au départ sept hommes valant moins de 10 secondes. Mais Helsinki n'est pas réputée pour offrir les meilleures conditions. Le vent était contraire pour cette finale et la piste mouillée, sans compter que les pur-sang ont dû digérer nerveusement deux faux départs.


Lalova s'impose chez les dames

Comme à son habitude, Lemaitre a mis du temps à déployer sa belle foulée. Il a passé l'épaule sur la fin et à l'arraché, à la rage presque, une autre de ses marques de fabrique. Le Savoyard ne lâche jamais rien et a une fois encore prouvé sa capacité à tirer le meilleur de lui-même quand toute la pression est sur lui. Le public l'a vu soulagé et électrisé à la fois une fois sa victoire confirmée.


C'est déjà le quatrième titre européen pour le champion de Culoz (Ain), deux ans après son triplé de Barcelone (100, 200 et 4 x 100 m). En Finlande, il vise le doublé 100 et 4 x 100 m, délaissant le 200 m, sa distance de prédilection ou il fut l'an passé médaillé de bronze mondial, pour mieux se concentrer sur les Jeux.


Chez les dames, la Bulgare Ivet Lalova s'est imposée sans surprise, après avoir survolé les séries. En 11''28, elle a précédé l'Ukrainienne Olesya Povh (11''32) et la Lituanienne Lina Grincikaite (11''32). Quatrième des JO d'Athènes en 2004, sa meilleure saison, Lalova n'était jamais montée sur un podium en plein air avant Helsinki.


si/adav


Publié Modifié