Modifié

Les Suisses ont quelques raisons d'espérer

Nicole Büchler sera l'un des fers de lance de la délégation helvétique. [Walter Bieri - Keystone]
Nicole Büchler sera l'un des fers de lance de la délégation helvétique. [Walter Bieri - Keystone]
Au moins 4 places de finaliste, tel est l'objectif pour les athlètes suisses engagés dès mercredi aux Européens à Helsinki. Une médaille peut être envisageable pour le relais masculin 4x100m ou la perchiste Nicole Büchler. Depuis 1986, la délégation suisse est toujours rentrée des Européens avec au moins une médaille dans la besace.

Il y a deux ans à Barcelone, Viktor Röthlin avait décroché l'or sur marathon. Mais cette année, juste avant les JO, cette discipline ne figure pas au programme, et l'Obwaldien va évidemment manquer, tout comme la "hurdleuse" Lisa Urech, grippée. La Suisse devra plutôt compter sur ses sprinters pour aller titiller l'élite du continent.


Amaru [Ennio Leanza - Keystone]Amaru [Ennio Leanza - Keystone]L'émulation joue à plein parmi les as de la vitesse. Reto Amaru Schenkel, Alex Wilson et Rolf Fongué sont au top de leur forme et peuvent viser deux finales au plan individuel (Schenkel et Wilson sur 200m, une distance délaissée par le tenant du titre, le Français Christophe Lemaitre). Fongué, l'homme qui s'était entraîné avec Usain Bolt lors d'un stage en Jamaïque il y a quatre ans, courra le 100m et le relais avec Schenkel et Wilson, plus un quatrième homme qui devrait être Marc Schneeberger.


Le quatuor, bien qu'affaibli par le forfait d'Aron Beyene, a une belle carte à jouer: ses récents 39''08 le placent au 4e rang au bilan européen 2012 (sans la France toutefois, qui n'a pas encore couru). Au-delà de la place, il s'agira de grappiller quelques dixièmes pour se hisser parmi les seize meilleures nations mondiales et se qualifier ainsi pour les JO.


Confiance retrouvée

Le 4x100m féminin aura la même ambition. Une place aux Jeux passe par l'amélioration du record national (43''81), qui à coup sûr propulserait les coéquipières de Lea Sprunger dans le sillage immédiat des meilleures. Comme Jacqueline Gasser est remise de sa blessure à la cuisse, il est permis d'espérer.


La perchiste Nicole Büchler sera l'atout numéro 1 de la sélection au plan individuel. La finaliste des derniers Mondiaux en salle a semble-t-il chassé ses démons et réglé sa course d'élan. Son récent record de Suisse (4m60) la situe au 4e rang dans la hiérarchie 2012 des engagées.


Irene Pusterla possède aussi de bonnes chances d'accéder en finale à la longueur, d'autant qu'elle peut sauter libérée après avoir assuré son ticket olympique avec ses 6m66 de la semaine passée. Le chef du sport d'élite à Swiss Athletics, Peter Haas, emmènera en tout 23 athlètes en Finlande, un total élevé qui le réjouit: "Alors que les minima ont tendance à se durcir, le nombre de Suisses à les obtenir ne cesse d'augmenter depuis dix ans. C'est un bon signe en vue des prochains Championnats d'Europe de Zurich, en 2014."


si/tai


Publié Modifié