Modifié

Athlétisme: Alex Quiñonez assassiné à Guayaquil

Alex Quiñonez avec sa médaille de bronze aux Mondiaux de Doha, en 2019. [Ibraheem Al Omari - Reuters]
Alex Quiñonez avec sa médaille de bronze aux Mondiaux de Doha, en 2019. [Ibraheem Al Omari - Reuters]
Médaillé de bronze sur 200m aux Mondiaux 2019, Alex Quiñónez a été tué dans la nuit de vendredi à samedi à Guayaquil. L'Equatorien de 32 ans a été abattu par des inconnus armés, ont rapporté des médias locaux.

Selon des témoins, Alex Quiñónez se trouvait aux abords d'une zone commerciale en compagnie d'une autre personne lorsque tous deux ont été interceptés par des malfaiteurs qui ont tiré à plusieurs reprises depuis leur véhicule. La personne qui accompagnait le sprinter est également décédée dans l'attaque.

Les rapports d'enquête préliminaire suggèrent que les tueurs portaient des vêtements réfléchissants afin de se faire passer pour des policiers. La police nationale a lancé une vaste opération pour capturer les coupables.

Alex Quiñonez, dont le décès tragique survient quelques jours à peine après le meurtre de la Kényane Agnes Tirop, avait créé la sensation en se parant de bronze sur 200m lors des Mondiaux 2019 à Doha. Son record personnel sur 200m (19''87) avait été établi quelques semaines auparavant à Athletissima.

ats/wiss

Publié Modifié