Modifié

Athlétisme: de gros doutes pèsent sur les chronos de Wilson

Wilson pose devant le panneau des résultats à Marietta (source: Twitter). [vosinfos]
Wilson pose devant le panneau des résultats à Marietta (source: Twitter). [vosinfos]
Les doutes et les questions s'amoncellent autour des performances hallucinantes du sprinter bâlois Alex Wilson annoncées dimanche soir à Marietta, aux Etats-Unis, en particulier son "record d'Europe" du 100m en 9''84.

L'athlète lui-même, ainsi que son conseiller et ami Andreas Hediger, co-directeur du meeting Weltklasse de Zurich, n'arrivent guère à croire à ces chronos. "Juste après la course, Alex a pensé qu'il avait couru peut-être en 10''10 ou 10"00 au mieux, mais jamais aussi vite que la performance affichée au chronomètre et dans les résultats", a déclaré Hediger.

"On se pose nous-mêmes des questions"

"Moi-même, je me pose les mêmes questions que vous, les journalistes, sur ces performances. L'athlète ne s'estimait en tout cas pas dans une forme pareille, même s'il s'était bien préparé. Mais la feuille de résultats indique bien 9''84 sur 100m et 19''89 sur 200m", précise Hediger.

Sur cette même piste, une semaine plus tôt, le Jamaïcain Yohan Blake avait été chronométré en 9''95.

Swiss Athletics précise que "le processus d'homologation est en cours". Il convient d'"analyser les documents reçus". "On attend", a précisé la fédération.

ats/tai

Publié Modifié

"Vous êtes sûrs?"

A Marietta, Alex Wilson n'arrivait pas à croire aux chiffres affichés sur le tableau lumineux à l'arrivée de son 100m. "C'est vrai, vous êtes sûrs, tout est ok?", aurait-il demandé aux officiels, selon Andreas Hediger.

Le médaillé du bronze sur 200m des Européens 2018 connaît une période compliquée. Il a été très affecté par la mort de son mentor britannique Lloyd Cowan, décédé en début d'année du Covid. Cowan est le coach qui a emmené Wilson vers les sommets européens, depuis 2016. Wilson s'entraîne désormais sous la conduite de O'Neil Wright, basé à Atlanta.