Modifié

Dopage: le patron de l'athlé russe suspendu pour obstruction à une enquête

Le sauteur en hauteur Danil Lysenko était au coeur d'une enquête. [Matt Dunham - AP]
Le sauteur en hauteur Danil Lysenko était au coeur d'une enquête. [Matt Dunham - AP]
Le président de la Fédération russe (Rusaf) Dmitry Shlyakhtin est sanctionné pour "obstruction à une enquête" visant le sauteur en hauteur Danil Lysenko, a annoncé l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) dans un communiqué jeudi. Plusieurs autres officiels russes sont dans le collimateur de l'AIU.

La procédure de l'AIU, en charge de la lutte antidopage en athlétisme, vise la Rusaf, cinq de ses officiels, ainsi que l'athlète et son entraîneur. Ils sont accusés d'avoir fourni de faux documents pour permettre au vice-champion du monde 2017 d'échapper à une sanction pour manquements à ses obligations de localisation pour les contrôles inopinés ("no shows").

Dans son communiqué, l'AIU évoque de "graves infractions" aux règles antidopage de la part de la Rusaf, citant notamment Shlyakhtin, le directeur exécutif Alexander Parkin ainsi que la coordinatrice de l'antidopage au sein de la fédération Elena Ikonnikova.

Danil Lysenko faisait partie de la liste d'athlètes autorisés par l'IAAF à participer aux Mondiaux 2017 de Londres, où il a décroché l'argent sous drapeau neutre. L'AIU lui a notifié un 3e "no show" le 25 juin 2018 en l'espace de 12 mois, synonyme d'infraction aux règles antidopage.

ats/ace

Publié Modifié