Modifié

Athlétisme: Mujinga Kambundji vise trois finales

Mujinga Kambundji est impatiente de disputer des Mondiaux qui occupent son esprit depuis plusieurs semaines. [Georgios Kefalas - Keystone]
Mujinga Kambundji est impatiente de disputer des Mondiaux qui occupent son esprit depuis plusieurs semaines. [Georgios Kefalas - Keystone]
Mujinga Kambundji pourrait bien remplir à elle seule - ou presque - l'objectif fixé par Swiss Athletics pour les Mondiaux de Doha. La Bernoise vise deux finales en individuel, sur 100 et 200m, et compte faire de même avec le relais 4x100m.

Quatrième dans les 3 disciplines aux Européens de Berlin l'été dernier, Mujinga Kambundji a poursuivi sa progression cette saison, même si elle ne s'est pas (encore?) montrée aussi rapide sur 100m en 2019 (11''00) qu'en 2018 (10''95). "J'ai beaucoup d'espoirs et beaucoup de confiance, lâche-t-elle. Je fais partie des meilleures."

"J'ai conservé mon état de forme de la fin août, souligne la médaillée de bronze du 60 m des Mondiaux 2018 en salle, qui entrera en lice samedi sur 100m (séries dès 15h30 heure suisse), comme Salomé Kora et Ajla Del Ponte. J'ai même progressé de quelques pourcents par-ci par-là, en explosivité, en vitesse. Je me sens vraiment très bien."

Kambundji figure au 6e rang de la liste des engagées sur 200m grâce à son record de Suisse (22''26), et au 7e sur 100m. Une médaille est-elle envisageable? "Je ne sais pas. Mon but, c'est d'abord d'aller en finale. Si j'y parviens, l'objectif sera de monter sur le podium. Comme toutes mes rivales..."

ats/ace

Publié Modifié

"Je suis impatiente"

Mujinga Kambundji (27 ans) a hâte d'en découdre. "Je suis vraiment contente que ça commence. J'attendais ça depuis longtemps. Je suis même impatiente depuis quelques semaines". La Bernoise ne compte pas privilégier l'une des trois épreuves auxquelles elle va prendre part: "Je vais d'abord disputer le 100m à fond (réd: demi-finales et finale dimanche), puis le 200m à fond (séries lundi, finale mercredi prochain), puis le relais à fond (séries le vendredi 4 octobre, finale le 5)."

Kora vise les demi-finales

Deux autres Suissesses du 4x100 m seront également en lice samedi sur 100 m, avec des ambitions plus mesurées. "Je veux m'approcher de mon meilleur temps et me qualifier pour les demi-finales", lâche la St-Galloise Salomé Kora, qui a décroché son ticket pour les JO de Tokyo. Ajla Del Ponte, qui a bénéficié d'une invitation de la Fédération internationale, se montre plus évasive. "Mon but est d'améliorer mon meilleur temps (réd: 11''20), de montrer que je suis en forme et que j'ai progressé."

Mondiaux de Doha: la sélection suisse

Messieurs
100 m: Alex Wilson (meilleure performance de la saison 10''08)
200 m: Wilson (19''98)
5000 m: Julien Wanders (13'13''84)
10'000 m: Wanders (27'17''29)
110 m haies: Jason Joseph (13''41)
400 m haies: Kariem Hussein (49''21)
Marathon: Tadesse Abraham (2h07'24)

Dames
100 m: Mujinga Kambundji (11''00), Salomé Kora (11''13), Ajla Del Ponte (11''29)
200 m: Sarah Atcho (23''23), Kambundji (22''26)
800 m: Selina Büchel (2'01''21), Lore Hoffmann (2'01''99)
400 m haies: Lea Sprunger (55''13)
Perche: Nicole Büchler (4m50), Angelica Moser (4m56)
Heptathlon: Géraldine Ruckstuhl (6197)
4x100 m: Atcho, Del Ponte, Géraldine Frey, Cornelia Halbheer, Kambundji, Kora (42''60)
4x400 m: Yasmin Giger, Fanette Humair, Rachel Pellaud, Giulia Senn, Sprunger, Veronica Vancardo (3'29''15)

346 cas de dopage en 2018

346 cas de dopage ont été traités dans l'athlétisme en 2018, a indiqué l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) à l'occasion de son rapport pour sa première année pleine d'exercice. Alors que s'ouvrent les Mondiaux, l'AIU indique avoir prélevé 8489 échantillons sur l'année dans 124 pays, dont 6007 hors compétition. La moitié des contrôles a ciblé des coureurs de longues distance. Les cas de dopage ont donné lieu à l'ouverture de 346 procédures par l'AIU ou par les agences nationales antidopage, dont 117 concernaient l'usage de stéroïdes.