1/14 Les supporters helvétiques n'ont pas ménagé leurs efforts pour se grimer aux couleurs de la Suisse avant de pénétrer dans le stade Pierre-Mauroy. [Christophe Ena - Keystone]
2/14 Les travées de la splendide arène lilloise étaient pleines pour la deuxième journée consécutive. [Julien Crosnier - AFP]
3/14 Après un spectacle des Tambours du Bronx, l'entrée de l'équipe de Suisse, l'arrivée tout en lumière des Français dans une ambiance de feu. [Stephane Allaman - AFP]
4/14 Libéré de ses craintes de la veille, Rodg' a répondu présent et rassuré sur son état de forme qui prend visiblement la courbe ascendante. [Peter Dejong - Keystone]
5/14 Malgré le déroulement de la rencontre, les fans français n'ont jamais baissé les bras. [Christophe Ena - Keystone]
6/14 Stan Wawrinka a réussi un match de très grande qualité. Le Vaudois a su se montrer autoritaite et décisif dans les moments clés. [Christophe Ena - Keystone]
7/14 Julien Benneteau a surnagé du côté des Bleus. Le Burgien a tenu son équipe dans le match alors que Richard Gasquet prenait l'eau. [Christophe Ena - Keystone]
8/14 La présence du président François Hollande (au centre) n'a pas porté bonheur à l'équipe de France. [Yoan Valat - Keystone]
9/14 C'était la fête dans le camp suisse lors de ce double à sens unique. [François Lo Presti - AFP]
10/14 "On a essayé, on est très déçus de ne pas avoir trouvé la clé, mais c'est en grande partie de leur faute", a expliqué Benneteau. [Christophe Ena - Keystone]
11/14 "Ce n'est pas parce que nous sourions maintenant que les matches sont déjà gagnés. Nous sommes heureux simplement heureux d'être ici", a expliqué un Federer très souriant en conférence de presse d'après-match. [Christophe Ena - Keystone]
12/14 Le Biterrois, qui a manqué plusieurs balles de break, n'a pas caché sa déception. "J'ai fait un match loin d'être exceptionnel". [Julien Crosnier - AFP]
13/14 La paire "Fedrinka" remercie le public après avoir livré un match remarquable (66 coups gagnants) et s'être imposé 6-3 7-5 6-4. [François Lo Presti - AFP]
14/14 "Je suis surpris à quel point les fans suisses arrivent à marquer leur territoire, nous aider, nous soutenir", a expliqué Stan après la rencontre. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Publié Modifié