Modifié le 01 avril 2017

Birmanie: La malédiction des Rohingyas

Birmanie: La malédiction des Rohingyas
Birmanie: La malédiction des Rohingyas Faut pas croire / 25 min. / le 01 avril 2017
C’est selon l’ONU une des minorités les plus persécutées au monde. En 3 ans, 100'000 Rohinghyas auraient quitté leur pays, fuyant les violences de la part de la majorité bouddhiste. L’exode aurait fait des centaines voire des milliers de morts. Les Rohingyas vivent pourtant depuis des siècles en Birmanie. Bien que musulmans, ils se sont toujours considérés comme des citoyens à part entière. Depuis 2012 pourtant, ils sont la cible du mouvement 969, un groupe de moines nationalistes, dans l’indifférence du gouvernement d’Aung San Suu Kyi.

Publié le 01 avril 2017 - Modifié le 01 avril 2017