Modifié le 25 février 2017

Dieu me parle, on m’enferme

Dieu me parle, on m’enferme
Dieu me parle, on m’enferme Faut pas croire / 28 min. / le 25 février 2017
Nelly pensait être la réincarnation de Jésus. Dominique entendait Dieu dans son salon. Tous deux ont été diagnostiqués schizophrènes : les crises mystiques sont l’une des formes de délires suscités par la maladie. Mais comment distinguer l’expérience spirituelle de la maladie mentale ? Pour accompagner ces patients, la médecine recourt de plus en plus aux aumôniers et aux accompagnants spirituels. Nicolas Pallay signe un reportage aux frontières de la foi et de la folie, suivi d’un débat avec Jacques Besson, professeur de psychiatrie aux CHUV, et Frédéric Le Gal, prêtre et aumônier en psychiatrie aux HUG.

Publié le 25 février 2017 - Modifié le 25 février 2017