Modifié le 11 janvier 2017

Précarité en Suisse : la honte d’être pauvre

Précarité en Suisse : la honte d’être pauvre
Précarité en Suisse : la honte d’être pauvre Faut pas croire / 25 min. / le 17 décembre 2016
La Suisse compte 530’000 pauvres. Parmi eux, de nombreuses familles monoparentales, des personnes sans formation ou atteintes dans leur santé. Bien que la précarité menace 13% de la population suisse, un chiffre non négligeable, elle reste une honte pour de nombreuses personnes. D’ailleurs, une récente étude révèle que 25% des ayants droit ne recourent pas à l’aide sociale. Comment lutter contre la précarité et contre la honte qu’elle engendre ? Comment sortir de la pauvreté, lorsqu’on se retrouve à l’assistance ? Aline Bachofner reçoit Hugo Fasel, président de Caritas Suisse, Isabelle Descombes, directrice de l’association des familles monoparentales GE et Elisabeth Philippe, infirmière et maman solo.

Publié le 17 décembre 2016 - Modifié le 11 janvier 2017