Modifié

Thoreau, précurseur de la décroissance

Il y a près de 170 ans, Henry D. Thoreau (1817-1862) écrivait que ses contemporains étaient en train de perdre le lien à la nature, quʹils passaient trop dʹheures au travail pour acheter des objets inutiles et sʹinterrogeait sur la nécessité dʹinstaller le télégraphe partout si les gens nʹavaient rien dʹimportant à se dire.La pensée de ce pionnier de lʹécologie et de la décroissance suscite aujourdʹhui beaucoup dʹintérêt, en particulier en Europe. Catherine Erard a rencontré Michel Granger, professeur émérite de littérature américaine à lʹuniversité de Lyon et spécialiste de Henry D. Thoreau.
Publié Modifié