Mai 68

Publié le 30 avril 2018 - Modifié le 07 juin 2018

68 nuances d'Eglise

  • À la "Fac de théologie" en Mai 68 (6/6)

    Un foyer et un "resto"

    Jean-Pierre Fragnière.
    Martine Galland - RTS
    Hautes fréquences - Publié le 03 juin 2018

    Dans les milieux dʹÉglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68 bouscule également lʹordre établi. En Mai 68, le sociologue Jean-Pierre Fragnière se souvient. Engagé au cœur même de la contestation, il était étudiant à la faculté de théologie de Fribourg et se destinait à la prêtrise. Une chronique proposée par Sabine Petermann

  • À la "Fac de théologie" en Mai 68 (5/6)

    Les casquettes au feu

    Jean-Pierre Fragnière.
    Martine Galland - RTS
    Hautes fréquences - Publié le 27 mai 2018

    Dans les milieux dʹÉglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68 bouscule également lʹordre établi. En Mai 68, le sociologue Jean-Pierre Fragnière se souvient. Engagé au cœur même de la contestation, il était étudiant à la faculté de théologie de Fribourg et se destinait à la prêtrise. Cinquième volet: "Les casquettes au feu". Une chronique proposée par Sabine Petermann

  • À la "Fac de théologie" (4/6)

    Une poignée de violence et un zeste de peur

    Le père dominicain Jean Cardonnel, militant soixante-huitard en mars 1968.
    DSK - AFP
    Hautes fréquences - Publié le 20 mai 2018

    Dans les milieux dʹÉglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68 bouscule également lʹordre établi. En Mai 68, le sociologue Jean-Pierre Fragnière se souvient. Engagé au cœur même de la contestation, il était étudiant à la faculté de théologie de Fribourg et se destinait à la prêtrise. Quatrième volet: une poignée de violence et un zeste de peur. Une chronique proposée par Sabine Petermann

  • À la "Fac de théologie" (3/6)

    Une grève à la faculté de théologie. Une lutte pour l’émancipation

    Affiche pour l'Université populaire (sérigraphie 61x75 cm).
    Collection Michael Lellouche/Leemage/AFP
    Hautes fréquences - Publié le 13 mai 2018

    Dans les milieux dʹÉglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68  bouscule également lʹordre établi. Le théologien Henry Mottu se souvient. En Mai 68, la lutte pour l’émancipation s’organise et une grève éclate à la faculté de théologie de Genève, alors qu’il y est assistant. Une chronique proposée par Sabine Petermann

  • Dossier

    Vivre ensemble: que reste-t-il des utopies de 1968 ?

    Pierre-André Pouly et Pierre-François Veillon à Biolet-Orjulaz dans les années 70.
    Pierre-André Pouly et Pierre-François Veillon à Biolet-Orjulaz dans les années 70. [Pierre-André Pouly - RTS]

    Vivre en communauté : ce type de cohabitation a connu un développement spectaculaire dans les années 60. Et certaines d’entre elles avaient en dimension spirituelle. RTSreligion vous propose de découvrir les motivations d’un pasteur, Pierre-André Pouly, qui a vécu en communauté à l’époque de Mai 68… et qui vit à nouveau en communauté à l’âge de la retraite. Le 29 avril, il témoignait au micro de Gabrielle Desarzens dans l’émission "Hautes fréquences".

  • À la "Fac de théologie" (2/6)

    Lʹouverture de Paul Ricoeur: lʹautorité mise en cause

    Université de Nanterre en mars 1969
    - RTS
    Hautes fréquences - Publié le 06 mai 2018

    Dans les milieux dʹEglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68 bouscule également lʹordre établi. Le théologien Henry Mottu se souviennent. En Mai 68, il était doctorant, et donnait une conférence à la Faculté de théologie de Paris. Deuxième volet: "Lʹouverture de Paul Ricoeur: lʹautorité mise en cause". Une proposition de Sabine Petermann

  • Mai 68: la révolution des mœurs

    Une inscription sur un mur lors des événements de mai 1968.
    Collection Roger-Viollet - AFP
    Babel - Publié le 06 mai 2018

    Mai 68, ce nʹest pas seulement Paris sous les pavés, cʹest aussi un changement de mœurs en profondeur. Décryptage avec le sociologue Jean-Pierre Fragnière. Une proposition de Sabine Petermann.

  • À la "Fac de théologie" (1/6)

    Paris sous les pavés

    Manifestant lançant un pavé en direction de policiers en mai 1968.
    AP/Keystone
    Hautes fréquences - Publié le 29 avril 2018

    Dans les milieux dʹÉglise en Suisse, lʹébullition internationale de Mai 68 bouscule également lʹordre établi. Le sociologue Jean-Pierre Fragnière et le théologien Henry Mottu se souviennent. En Mai 68, Henry Mottu était doctorant, il donnait une conférence à la Faculté de théologie de Paris. Premier volet: "Paris sous les pavés". Une proposition de Sabine Petermann

  • La coloc du pasteur

    Pierre-André Pouly et Pierre-François Veillon à Biolet-Orjulaz dans les années 70.
    Pierre-André Pouly - RTS
    Hautes fréquences - Publié le 29 avril 2018

    Au début des années 70, âgé de vingt ans, il investissait avec trois camardes dʹétudes une ferme de Bioley-Orjulaz, dans le Gros-de-Vaud, pour y vivre à lʹancienne, avec chèvres et potager. Cinquante ans plus tard, le pasteur Pierre-André Pouly est à la retraite et vit à nouveau dans une coloc à Grandvaux! Quelles sont les utopies de Mai 68 qui ont tenu la route? Reportage avec cet ancien soixante-huitard sur ses deux lieux de vie. Une proposition de Gabrielle Desarzens

  • La révolution dans les Eglises

    Une bagarre boulevard Saint-Germain le 6 mai 1968.
    Roger-Viollet - AFP
    Babel - Publié le 29 avril 2018

    Pour les Eglises aussi, le millésime 68 est celui des turbulences. Les hiérarchies sont contestées, des célébrations sont perturbées et la pratique religieuse est remise en cause, en Suisse romande comme ailleurs. Sʹagit-il dʹune révolution dans lʹEglise ? Jean-Pierre Thévenaz, pasteur vaudois qui étudiait à Paris en 68, et André Kolly, ancien directeur du Centre catholique de radio et télévision et ancien porte-parole du Synode suisse de 1972, évoquent et analysent les années mouvementées qui ont suivi 1968. Une proposition de Fabien Hunenberger.

  • La révolte en héritage

    Mai 68 : la révolte en héritage
    Faut pas croire - Publié le 28 avril 2018

    Il y a 50 ans, la jeunesse de mai 68 voulait changer le monde. Que reste-t-il aujourd’hui des idéaux de 68 ? Quel a été l’impact de ce mouvement sur notre rapport à la religion et aux institutions ecclésiales ? Reportage en Californie suivi d’un plateau avec Pierre Gisel, théologien et Olivier Fillieule, sociologue.