02.06.2016
Télécharger

L'abus de jeux vidéo nuit à la santé

C'est la nouvelle addiction qui déboule dans les centres de désintoxication : les jeux vidéo, qui sont en train de concurrencer le cannabis, l'alcool et la cigarette. Tuer des civils à la kalachnikov ne défoule pas les ados, au contraire. Il est maintenant établi de manière scientifique que les jeux de tir à la première personne et les scénarii guerriers augmentent l'agressivité, désensibilisent à la violence et diminuent l'empathie. Certes, les jeux vidéo violents, toujours plus réalistes et immersifs, ne fabriquent pas des tueurs, mais leur impact n'est pas que virtuel. Et même si selon l'industrie, ces jeux sont réservés à un public adulte, beaucoup de mineurs y sont « accros ».

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances