14.06.2012

J'ai le coeur d'un autre

Et si le caractère d'un donneur d'organe décédé se transmettait au greffé ? De la science fiction ? Pas sûr ! Après une greffe du coeur, certains receveurs ont l'impression d'avoir changé, de ne plus être la même personne. Comment l'expliquer ? Le coeur est-il un organe comme un autre, une simple pièce de rechange, une pompe, ou transmet-il quelque chose de la personnalité du donneur ? Ce reportage troublant pose la question en confrontant des greffés du coeur au passé de leur donneur.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances