14.11.20154359 vues

Didier Burkhalter: "Nous devons avoir les moyens d'empêcher de tels actes."

Le chef du Département des affaires étrangères, Didier Burkhalter, réagit suite aux attentats de Paris. La Suisse et en particulier ses services de renseignement ont aujourd'hui besoin de plus de moyens pour agir contre l'extrémisme violent.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances