31.12.20164749 vues

Faut pas croire - les Vœux: Cheikh Bentounes, l'esprit soufi

Guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya, le Cheikh Khaled Bentounes parcourt le monde pour promouvoir la paix, le dialogue interreligieux, l’égalité homme-femme et la protection de l’environnement. Khaled Bentounes est né en 1949 à Mostaganem en Algérie dans une grande famille dont les aïeuls paternels dirigent la confrérie depuis trois générations. Le jeune garçon est témoin des horreurs de la guerre d’Indépendance, une expérience fondatrice dans son futur combat pour la paix. En 1968, alors que la répression socialiste s’abat sur la confrérie, Khaled Bentounes part en exil à Paris. Il développe des commerces de vêtements, se marie à une catholique dont il aura un enfant et se construit une vie "à l’occidentale" qui exclut tout retour dans son pays natal. Mais en avril 1975, son père le Cheikh al-Mahdi Bentounes meurt brutalement. Il rentre d’urgence en Algérie. Juste après l’inhumation, le Conseil des sages de la confrérie le désigne pour prendre la succession du défunt. Après plusieurs refus et il accepte finalement cette responsabilité et devient le 46ème maître spirituel de la confrérie Alâwiyya. Il a tout juste 26 ans. A travers un reportage à Mostaganem sur les lieux de son enfance et un entretien au siège suisse de sa confrérie, "Faut pas croire" vous propose une rencontre avec un homme qui puise son énergie et ses convictions dans un islam ouvert, profondément spirituel et radicalement différent de celui qui fait régulièrement la Une des médias. Production: Cyril Dépraz, Emmanuel Tagnard Réalisation: Raphaël van Singer Journaliste: Aline Bachofner et Cyril Dépraz

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances