31.12.2017

Lotti Latrous, l’égoïste altruiste

Elue « personnalité suisse de l'année 2004 », Lotti Latrous a changé sa vie de femme privilégiée pour aider les plus pauvres. Epouse d'un directeur de Nestlé, elle savoure pendant quelques années la vie luxueuse des expatriés. En 1994, sa vie bascule. Installée avec sa famille en Côte d'Ivoire, elle y découvre la réalité sordide des bidonvilles d’Abidjan. Plutôt que de taire sa révolte, elle fonde en 1999 son propre dispensaire pour venir en aide aux plus démunis. Et quand son mari est muté au Caire, elle choisit, d’entente avec sa famille, de rester à Abidjan. Dix-neuf ans plus tard, son engagement auprès des malades et son combat pour leur dignité n’ont pas changé. Après un reportage d’Eliane Ruckstuhl et Emmanuel Tagnard au centre « Espoir » de Grand-Bassam (Côte-d’Ivoire), « Faut pas croire – Les Vœux » vous propose une rencontre avec une femme au destin exceptionnel qui a sauvé des milliers de vies : Lotti Latrous est l’invitée d’Aline Bachofner.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances