09.09.2018992 vues

ProRaris veut faire sortir les maladies rares de l’ombre

Marilou est une fillette qui aurait dû commencer à parler vers 2 ans, malgré sa trisomie 21. Mais à l’âge de 12 ans, elle ne parle toujours pas. Elle souffre d’une maladie rare, l’aphasie auditivo-verbale. Depuis que ce fait est connu, la famille apprend la langue des signes. L’association ProRaris se bat pour faire reconnaître les besoins de ces familles. Un reportage à Chevilly, par Raphaël Engel

Plus de liens

Proraris
Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances