16.06.2012

Les jardins mitoyens

Depuis les années 70, on a l’habitude de délimiter son jardin avec les traditionnels thuyas. Souvent très denses et hautes, ces haies apportent de l’ombre et réduisent le sentiment d’espace. Aujourd’hui, les jardins dits « ouverts » sont de plus en plus appréciés. Pas de haies et rarement de clôtures, il n’y a plus de limites marquées entre les jardins voisins.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances