08.01.2013

Le danger du chrome 6 pour la population

Près de 90 % des tanneries dans le monde pratiquent le tannage au chrome. Malgré ses avantages évidents, la méthode n’est pas sans danger. Le chrome trivalent peut engendrer des allergies et ne se fixe pas entièrement dans les fibres du cuir. De plus, près de 30 % de ce chrome reste dans les eaux de tannage qui doivent être recyclées si l’on ne veut pas polluer l’environnement. Enfin, et c’est l’aspect le plus dangereux, si le procédé n’est pas correctement maîtrisé, le chrome trivalent peut se transformer en chrome hexavalent, ou chrome 6, un composé non seulement allergène, mais aussi cancérigène.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances