01.06.2021

La pêche illégale et la surpêche menacent les océans

Les calamars à la romaine ou à la provençale sont un classique des repas de vacances. ABE vous propose de faire connaissance avec ce mollusque céphalopode, ainsi qu’avec ceux qui le pêchent et ceux qui nous le fournissent. Mais saviez-vous que ces encornets viennent souvent du bout du monde ? En effet, 70% de la production mondiale est traitée par la Chine. Notre équipe a traqué les navires de pêche chinois à l’aide d’outils informatiques. Des navires qui font le tour des océans, avec à la clé de gros enjeux économiques, écologiques et même humains. Mais le problème de la surpêche va au-delà de la Chine et du calamar. A l’heure actuelle, plus d’un tiers des réserves de poissons sont surexploitées, et 60 % sont pêchées à leur limite maximum de durabilité. Un poisson sur cinq est, d’autre part, capturé illégalement. Alors, comment faire pour arrêter les navires qui pillent, de nuit et en cachette, les fonds marins ? En Bretagne, une start-up mise sur la technologie de mini satellites. Reportage. Mais comment le consommateur qui le souhaite peut-il orienter ses choix vers des produits issus d’une pêche responsable ? D’autre part, les labels sont-ils des indicateurs suffisants ? Et qui de la consommation de poissons de nos lacs ? Linda Bourget en parle avec Mialy Andriamahefazafy, chercheuse en géographie et spécialiste des fonds marins.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances