07.01.2020296 vues

Alerte: médicaments en rupture de stock !

En Suisse, on compte près de 9000 médicaments enregistrés. Actuellement, plusieurs centaines d’entre eux sont en rupture de stock. Cela concerne aussi bien des antibiotiques, des anti-inflammatoires, que des traitements contre le cancer ou l’épilepsie, entre autres. Les causes sont diverses, mais elles sont souvent liées à une pénurie de matières premières, souvent fabriquées à l’étranger. Autrefois, les pharmaciens fabriquaient les médicaments dans leurs officines. Mais dans le courant du 20ème siècle, l’industrie a commencé à développer et produire des médicaments de manière massive. Aujourd’hui, même si certains médicaments sont encore fabriqués en Suisse, la production a été largement externalisée dans des pays où les coûts sont moins chers. La pression sur les prix des médicaments joue également un rôle dans la pénurie actuelle. L'OFSP a baissé les prix de centaines de préparations en Suisse. Une bonne nouvelle pour les patients, mais ces baisses imposées risquent de décourager la production des médicaments les moins lucratifs. Pour remplacer un médicament manquant, le médecin a la possibilité de prescrire des génériques ou des substances aux effets similaires. Mais parfois, les substitutions ne sont pas tolérées par les patients et peuvent mettre leur santé en danger. Pour faire le point sur la situation et esquisser des solutions, Malik Melihi s’entretient avec Enea Martinelli, pharmacien-chef du groupement d’hôpitaux fmi (Frutigen, Meiringen et Interlaken); Cécile Rivière, responsable Suisse romande de la communication pour Interpharma et Fosca Gattoni, de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances