16.11.201119439 vues

Le suivi des grands prématurés

Il n'y a pas si longtemps, dans les années 80, on réanimait à tout prix les prématurés, sans penser aux possibles handicaps qui pourraient survenir dans leur développement, tant physique que mental. Désormais, la médecine néonatale a fait un pas de géant, grâce à la technologie, mais aussi en s'interrogeant sur le suivi à long terme des grands prématurés, né entre 24 et 32 semaines. Des témoignages poignants nous plongent au coeur de l'unité de néonatologie du Dr Pfister à Genève.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances