02.12.20131960 vues

Avec ces 6,4 milliards, la Suisse vivrait-elle au-dessus de ses moyens dans le domaine ferroviaire?

Benedikt Weibel, l'ancien patron des CFF, est de cet avis.

Page de l’émission

Derniers épisodes

Les tendances